Copyright 2019 - Site by Misterdan

2 - La Perle et la Coquille écrit par Nadia Hashimi

Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses sœurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d’une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

Sur fond d’invasion soviétique pour Shekiba et de guerre avec l’Amérique pour Rahima, nos deux héroïnes, car c’est véritablement le mot qui convient pour ses deux femmes brimées, sont de la même famille mais évoluent à plusieurs générations d’écart. Pourtant, leurs destins sont semblables et semés d’embuches. Jouissant de cette même force de caractère inébranlable, entre brimades, familles déclinantes, mariages forcés et joie de la maternité, elles se battront et ressortiront plus fortes, plus grandes et tellement plus remplies d’espoir de leur combat contre la soumission.

L’auteur d’origine afghane vit aux USA mais a eu l’occasion de retourner dans son pays. Un retour aux sources lui ayant permis d’envelopper son récit de l’histoire et des traditions du pays de ses parents qui l’ont quitté juste avant l’invasion soviétique.

Lorsque je lis un roman, j’ai l’habitude de m’y plonger complètement. Chaque bonne histoire laisse une marque dans mon esprit, sur mon cœur ou même sur mon âme. Evidemment, c’est le plus souvent le cas des romans autobiographiques. Cependant, certaines histoires, même si elles ne sont effectivement pas vécues, sont si bien racontées, si joliment tournées et si remarquablement touchantes qu’elles me laissent pantelantes et pleines d’émotions, souvent contradictoires d’ailleurs.

C’est le cas pour ce superbe roman sur la vie difficile des femmes en Afghanistan et leur recherche permanente du bonheur. A cheval sur la faible frontière entre traditions et esclavage, la voix des femmes est étouffée. Paroles toujours voilées et trop souvent ignorées voire même punies, Rahima et Shekiba ne perdent pourtant pas leur but de vue et leur voix finira par se faire entendre, leur laissant l’espoir d’une vie meilleure. Ecrit avec beaucoup de pudeur mais sans tabou, ce récit est un véritable voyage entre cruauté, désillusions, amour et espoir.

Editeur : Bragelonne – Collection : Milady Romance – Titre original : The Pearl That Broke Its Shell - Date de parution : 19 juin 2015 – Edition brochée : Prix : 18,20 € - 432 pages – Edition numérique : Prix 9,99 € - 544 pages

f t g m