Copyright 2019 - Site by Misterdan

La proie du papillon écrit par Stéphane Soutoul

Sulfureux. Indécents. Mortels…

Avez-vous déjà entendu parler des Fils d'Éros ? On prétend à mi-voix que ces professionnels de la séduction joueraient avec les sentiments et bouleverseraient la vie de leurs victimes. Judith de Ringis est une femme d'affaires aussi douée qu'impitoyable. Pour se débarrasser d'une concurrente gênante, elle requiert les services de l'un de ces mercenaires. Marco, dit le Papillon, s'engage à briser sa proie. Cependant, manipuler les choses de l'amour n'est jamais simple, surtout quand les plus redoutables prédateurs se révèlent, eux aussi, capables d'émotions…

Nous suivons donc ici l’histoire de Judith de Ringis, femme d’affaire ultra influente ayant réussi sa vie professionnelle au-delà de toute espérance, mais aussi garce absolue autant en affaire que dans ses relations avec les autres humains peuplant son monde régit par les trahisons et les faux-semblants. Au fil des pages, on découvre une héroïne absolument détestable, manipulatrice et accro à toute sorte de drogue dont la méchanceté. Sa cruauté ira même jusqu’à engager un tueur à gage d’une espèce inédite pour réduire à néant sa rivale, une mère célibataire lui faisant un peu d’ombre professionnellement. C’est une véritable prédatrice sans scrupule et sans remord que nous dépeint l’auteur pourtant l’action racontée du point de vue de Judith nous permet de comprendre certains des mécanismes tordus de son cerveau et de trouver, parfois, quelques raisons de compatir aux malheurs de cette sociopathe avérée. Finalement, Judith devient ligne après ligne une horrible garce que l’on finit par adorer détester.

Cependant, même un plan bien huilé peut comporter quelques failles imprévues. Ainsi, lorsque Judith engage le très charismatique Marco DiValto pour briser Annie Laurens, le roman prend rapidement une autre dimension. Ce Fils d’Eros surnommé le Papillon va très vite prendre une place énorme dans les lignes et dans la vie de notre héroïne qui va devoir surmonter tant et tant de déconvenues pendant que la toile du prédateur se tisse inexorablement autour de sa proie tellement inconsciente du danger qui la menace.

Ainsi, Stéphane SOUTOUL fait partie de ma liste d’auteur à découvrir depuis un certain moment et je suis enfin heureuse de pouvoir dire que ce roman est tout à fait à la hauteur de ce que j’en attendais et même plus. L’histoire est passionnante, les personnages sont très bien travaillés et on y croit du début à la fin jusqu’à ce que le dernier chapitre nous ôte toutes nos certitudes et nous laisse pantois ! Ce roman est magistral du début à la fin, un thriller romantique absolument addictif et tellement surprenant ! Je le conseille vivement !

Genre : thriller sentimental - Éditeur : Pygmalion - Date de parution - : 24 février 2016 - Prix : 17 €.

f t g m