Copyright 2019 - Site by Misterdan

Jusqu’à toi - Tome 3 : Aimée écrit par J.L Mac

Afficher l'image d'origine

Pour la première fois de sa vie, Jo a tout pour être heureuse : elle possède sa propre librairie, elle a fait la paix avec son passé et trouvé l’amour. Cette réussite, elle la doit à l’énigmatique Damon, l’homme qui lui a appris ce qu’était le désir. Pourtant, l’avenir de son couple reste fragile, notamment lorsque Jo découvre des choses sur Damon que lui-même ignore. Alors qu’elle frôle un bonheur tant espéré, Jo est-elle prête à tout risquer ? Révélera-t-elle une vérité qui pourrait détruire l’homme qu’elle aime ?

C’est un vrai plaisir de retrouver Jo et Damon pour ce troisième et dernier tome de la saga Jusqu’à toi de J.L Mac. Le tome deux nous avait laissé dans l’attente d’un dénouement heureux pour nos deux protagonistes, ils s’étaient fiancés et semblaient être prêts à tout pour laisser derrière eux les sombres heures du passé qui les lie. Mais comment vivre enfin heureux quand un lourd secret persiste entre eux ? Car oui Jo a fait une découverte inattendue : sa fidèle amie Nonie n’est autre que la mère de Damon. Pourra-t-elle lui avouer qu’elle a retrouvé sa mère ? Damon pourra-t-il entendre le secret qui entoure sa naissance sans en être détruit ? Et qu’en est-il d’Edward ? Le père de Damon ne représente-t-il pas un danger pour l’avenir de nos deux tourtereaux ?

Dans ce tome tout va très vite, on passe rapidement d’une situation à une autre sans temps mort, Jo et Damon vont de découvertes en déconvenues et subissent le poids de ce passé qui ne semble pas vouloir les laisser en paix. Mais chose agréable, le personnage de Jo, même si elle est pas mal malmenée dans ce tome, reste un personnage fort. Elle est décidé et affronte les évènements qui s’enchaînent sans jamais faiblir ni se plaindre. Damon reste dominant et protecteur et est prêt à tout pour protéger sa bien-aimée quel qu’en soit le prix. Les personnages secondaires sont aussi très bien exploités et j’avoue avoir quelque peu envié Jo d’avoir un Brian sous la main ! Cet homme est tout bonnement un amour !

Bref on ne s’ennuie pas un instant avec ce tome, l’écriture est fluide et sans longueur. Les personnages sont construits et mon seul regret est que cela se termine peut-être un peu trop vite à mon goût. En effet, 247 pages ça se lit très (très) vite et j’aurai bien aimé pouvoir savourer quelques chapitres supplémentaires.

Editeur : J’ai Lu pour Elle - Date de parution : 27 janvier 2016 - 247 pages - Prix : 6,95 €.

f t g m