Copyright 2019 - Site by Misterdan

Above All - Tome 3 : Décoller écrit par Battista Tarantini

Depuis quelques temps, tout nous souriait : Andreas donnait à notre couple une chance de parvenir à un équilibre, je volais sans faillir.
Il a pourtant suffi d’une mission pour que nos vies basculent. L’escale sur l’archipel d’Hawaï est sur le point de s’achever et les démons du passé ont décidé de nous tourmenter.
Pourvu que nous nous en sortions indemnes. Pourvu que le destin ne nous joue pas encore de mauvais tours…

J’avais énormément apprécié les deux premiers tomes, assez pour avoir qu’une grande hâte : connaitre la suite et fin des aventures de Miss Météo & Ice, sans oublier notre Teddy Bear préféré que l’on laissait en très mauvaise posture dans le tome 2 (un malaise lors d’un exercice d’entraînement et un départ illico à l’hôpital !). On découvre ainsi une autre facette de Zora que j’ai beaucoup aimé, et ses réparties n’ont pas changé : toujours mémorables !

La plume de Battista Tarantini est toujours aussi magnifique, elle sait trouver les mots justes pour nous transporter dans son univers, à bord du Percival. J’avoue avoir rarement autant vibré pour un roman, je me suis laissée emmener pour en ressortir, plusieurs heures plus tard, en deuil : qu’est ce que je vais pouvoir lire après ?!

J’ai tout de suite plongé dans le monde de Miss Météo. J’ai ressenti toute une foule d’émotions avec elle, j’ai eu envie de lui crier dessus d’avouer ses problèmes à Andreas mais pour une fois, je la comprenais. Andreas… Certainement un de mes héros préféré. Il est tellement vrai, tellement crédible, il dit qu’il ne sait pas comment dire qu’il l’aime, mais il le montre d’une façon tellement belle… Oui oui, j’ai complètement craqué pour lui ! Quant à Alexi, j’ai admiré son courage et sa ténacité, ses répliques à la limite de l’insubordination, les deux personnages principaux sont juste parfaits pour l’histoire.

Comme pour les précédents tomes, j’ai adoré les dialogues. Les mots sonnent justes, on rigole quand il le faut, on s’énerve contre ceux qui le méritent, et on craque quand il le faut : on vit le roman. Et il ne manque pas de rebondissements…

Vous l’avez compris, c’est un coup de cœur pour moi ! Un peu triste de quitter le Percival… Mais si j’en crois les dernières lignes, ce n’est qu’un au revoir.

Editeur : Angels Editions - Date de parution : 25 février 2016 - Prix : 4,99€ (ebook) - 245 pages.

f t g m