Copyright 2019 - Site by Misterdan

Omorphi écrit par Cody Kennedy

Élève de terminale, Michael Sattler mène une vie de rêve. C'est un athlète vedette accompli, il a de bons amis, et des parents qui l'aiment exactement comme il est. La seule chose qui manque dans sa vie c’est un petit ami. C'est un problème parce qu'il n'a avoué son homosexualité qu’à ses parents et à son meilleur ami. Lorsqu’il heurte accidentellement Christy Castle à l'école, sa vie change d'une façon qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Christy est l'homme de ses rêves : intelligent, beau, et sexy. Cependant, rien n'aurait pu préparer Michael à ce qu’entraînerait le fait d’être le petit ami de Christy. Christy a besoin de se reconstruire après des années d'abus, et il sait qu'il a besoin d'aide pour le faire. Après la mort de son père tristement célèbre, il quitte sa Grèce natale et s'installe dans l'État de New York. Seul, effrayé, et incapable d'utiliser sa voix, Christy cache la myriade de cicatrices de sa maltraitance. Il veut désespérément être aimé et lorsqu’il rencontre Michael, il ose espérer que ce jour est enfin arrivé. Lorsque l'un des coéquipiers de Michael devient un ennemi, et qu’un des agresseurs du passé de Christy cherche à le ramener à une vie d'esclavage, seules leurs forces combinées et leur détermination inébranlable pourront les sauver de la violence qui menace de détruire leur avenir ensemble.

 

Un hymne à l’amour J’ai du mal à écrire cette chronique. En plus de donner mon ressenti, je veux faire passer le maximum de choses que j’ai aimées dans le livre. Mais ici, l’exercice est plus difficile que d’habitude. Il ne ressemble à rien de tout ce que j’ai pu lire auparavant. Que ce soit les personnages (tous), les situations, les réactions, les sentiments… Je n’ai à aucun moment ressenti de lourdeur, de longueurs, qui auraient pu entacher mon jugement par rapport à l’histoire générale. Les personnages sont attachants, de sorte qu’aux moments intenses, nous ne pouvons rien faire qu’espérer que rien ne leur arrive. Nous retenons notre souffle pour eux, alors qu’ils se battent pour leurs idées, leurs amours, leurs vies. Tous les personnages ont leur importance. Et pas un n’est mis de côté, de sorte qu’au moment opportun, ils se révèlent et nous éblouissent à leur tour, nous montrant que peu importe les bagages que nous transportons, nous avons tous droit à la reconnaissance, et à l’amour.

Car durant tout le long du livre, c’est bien ce qui est représenté sous toutes ses formes, de la plus vile à la plus pure : l’amour. C’est une incroyable aventure que ce livre. Une force détruisant tout sur son passage. Une puissance ayant la capacité de révolutionner le monde du MM (oui, je le pense). Splendide. Ravageur. Une tornade nous secouant de part en part. Nous sommes rivés à ces mots, ces phrases, ne pouvant nous en détacher une seule seconde. Toutes nos émotions sont misent à l’épreuve. Je me suis donc retrouvée par moment choquée, en colère, triste, bouleversée ; sans parler de ces moments où j’ai été tout simplement effrayée. Bouleversant par moment, retenant notre souffle à d’autres, joyeux et lumineux le plus souvent, où l’espoir et le bonheur nous remplissent le coeur, nous passons par une myriade d’émotions intenses.

C’est stupéfiant, comme cet auteur peut autant nous transporter. Il ne nous accorde aucune pause, aucun temps mort. C’est comme si nous apprenions la vie une deuxième fois, à travers tout un panel multicolore de personnages. Bien que ce livre parle de choses très dures, il prône avant tout la reconstruction. De sorte que quelle que soit l’horreur décrite, nous trouvons toujours à la fin une note d’espoir, et nous apprenons qu’avec l’amour de nos proches, et la confiance, nous pouvons accomplir des miracles. Une incroyable force de caractère nous est démontrée tout au long de l’histoire. Nous avons dans ce livre tout le panel représentatif du genre humain. Et il nous rappelle que celui-ci peut être capable du pire, comme du meilleur… Je vous laisse donc le découvrir, l’apprivoiser comme je l’ai fait, et je n’ai pas besoin de vous dire que j’ai aimé ce livre, comme je n’en ai aimé aucun autre… Non je n’en ai certainement pas besoin.

Éditeur : Men Over the Rainbow – Collection : Romance Contemporaine - Date de parution : 01 mars 2016 - 554 pages - Prix : 6,28€ en ebook, 21,08 € en papier

 

f t g m