Copyright 2019 - Site by Misterdan

The Air He Breathes écrit par Brittainy Cherry

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes.

C'est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route.

Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Chronique de Fleur
 
Quand j’ai démarré ce roman, j’ai tout de suite pensé à Archer’s Voice. Que ce soit le personnage masculin ou l’écriture de l’auteure, j’avais une sensation de déjà vu et de familiarité. Pourtant, en réalité les deux histoires ne se ressemblent pas.
Le point fort de cette romance contemporaine, c’est l’écriture. Le style est très plaisant et très bien travaillé, on tourne les pages sans trop s’en apercevoir. Elle est très douée pour évoquer les émotions, nous faire ressentir ce que vivent les personnages, sans pour autant tomber dans un pathos où les violons nous joueraient un concerto insupportables. Au contraire, l’équilibre est juste et bien dosé.
Mais, car il y a un mais, à partir de 80% du livre environ, j’ai eu exactement la même réaction que dans Archer’s Voice : pourquoi ? Pourquoi l’auteur a-t-elle tout gâché avec ce qui semble être une sorte d’obligation ces deux dernières années : le twist. À partir de là, j’ai décroché.
Autre petit bémol, la meilleure amie de l’héroïne qui était pour moi un peu trop caricaturale et donc, insupportable. Bon, c’est souvent le cas chez les meilleures amies, cela dit.
En bref : un excellent roman jusqu’à un peu avant la fin, mais ne serait-ce que pour découvrir la belle écriture de Brittainy, c’est une belle lecture. Elle fait partie de ces auteurs qui, bien que pas sans défauts, reste au-dessus du panier grâce à son talent. Savoir raconter une histoire pleine d’émotion comme elle le fait, ce n’est pas donné à tout le monde et j’en viens à lui pardonner malgré tout cette fin.
 
Chronique de Virginie L
 

Une respiration, un souffle en suspens … et me voilà embarquée dans un moment d’amour intense !

Pour commencer, un seul regard sur la couverture … hum… et hop, je rêvais de me plonger dedans. Et, je n’ai pas du tout été déçue ! Tout y est : l’écriture, les personnages, l’histoire… un cocktail intense d’émotions finement combinées !

Avant tout l’écriture de Brittainy Cherry, tout en intensité et émotion, jamais pesante et qui nous empêche de déposer le livre sous peine d’avoir l’esprit embrouillé, torturé, dans l’attente de l’avoir à nouveau en main et de retrouver Tristan et Elisabeth.

Ha, les personnages ! Tristan, le torturé, l’écorché-vif, plein de rage et de désespoir ! Comment ne pas avoir l’envie de le consoler, de le voir à nouveau heureux. Il est de ces héros de roman qui nous marque. Elisabeth m’a touchée également, elle est effondrée mais elle veut se relever, avancer avant tout pour son petit bout qui est vraiment adorable, une vraie bouffée d’air frais.

Quant à l’histoire, oui avouons, elle reste un cliché désespoir-éclaircie-rechute émotionnelle avant le grand final… mais ça fonctionne à 100%. Le récit m’a même surprise et m’a tenu en haleine tout du long.

Seul bémol, j’ai eu un peu de mal lorsqu’ils se servent l’un de l’autre en imaginant l’être cher perdu mais c’est aussi voulu je pense …

En définitive, un transat au bord de la mer et ce livre et j’étais au paradis. De bons moments comme ça, ce n’est pas négligeable de nos jours … A votre tour !

Hugo Roman - Collection : New Romance - Date de parution : 7 juillet 2016 - Prix : 17€

f t g m