Copyright 2019 - Site by Misterdan

Marked Men - Tome 3 : Rome écrit par Jay Crownover

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis " bad boys " tatoueurs, d ans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l'homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s'engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d'ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très " homme parfait " ! Et surtout il revient du front... Si Rome avait l'habitude d'être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd'hui il n'est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu'à ce que Cora débarque dans sa vie et l'éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.

Ce que j’aime vraiment beaucoup dans cette série, c’est qu’on ne reste pas sur un modèle : on navigue parmi un peu tous les genres. Dans le tome 1, on avait un tatoueur coureur de jupons. Dans le 2, un musicien avec d’autres ambitions qu’être chanteur. Et là, on a un ancien Marines. Et j’aime beaucoup les histoires avec les anciens Marines, ces types qui reviennent de ces pays en guerre, la tête pleine d’images qui les hantent, un bon PTSD qui affecte leur vie… Car on va suivre Rome, de retour au pays, qui lutte pour se réadapter à la vie civile.

Encore une fois, Jay Crownover maîtrise très bien son sujet et on s’attache à lui, ses doutes, ses peurs… Et encore une fois, l’auteure démarre son histoire à la fin du tome 2, lorsqu’on voit Cora qui pète les plombs sur lui.

Cette petite nana est un poil stéréotypée (tatouée et percée de la tête aux pieds, 1,50 m les bras levés, mais qui mène tout le monde à la baguette), mais c’est une sorte de « mère poule » pour tous les gars de Marked Men et ça, c’est très bien géré.

Leur histoire est inattendue, tendre et mouvementée. Petit bémol à mon sens, dont je ne parlerais pas pour ne pas spoiler, mais qui est une « facilité » dont je pense l’auteur aurait tout à fait pu se passer. Mais comme j’adore cette série, au final même ce bémol, pas si petit que ça d’ailleurs, n’arrive pas à me gâcher le plaisir de continuer à côtoyer les personnages et à les retrouver (pour ceux des tomes précédents) ou les découvrir (pour les suivants).

Quelques moments répétitifs au niveau des introspections, surtout celles de Rome, mais ça donne sûrement le côté authentique du soldat immergé dans une

Éditeur : Hugo Roman - Collection : New Romance - Date de parution : 04 mai 2016 - Prix : 17 €.

f t g m