Copyright 2019 - Site by Misterdan

Tendres baisers d'Oxford écrit par Enzo Daumier

Afficher l'image d'origine

Oublier. Oublier sa rupture avec Matthew, oublier que sa famille l’a rejeté, en se lançant à corps perdu dans ses recherches, voilà le plan de Lucien lorsqu’il revient à Oxford pour rédiger sa thèse. Mais sa rencontre avec Andrew Knight, pop star d’un groupe mondialement connu, vient bientôt bouleverser son programme. Pourtant, ils n’ont quasiment rien en commun : universitaire gay passionné de musique classique d’un côté, chanteur rock et hétéro de l’autre. Rien… à part ce petit truc, ce feeling qui fait qu’ils se comprennent immédiatement et ne peuvent s’empêcher de passer du temps ensemble…

Tendresse quand tu nous tiens…

Ce livre est ce que l’on pourrait qualifier de poétique. L’écriture est posée, douce, sans heurt. L’auteur nous emmène dans son monde fait de pureté.

Le personnage principal, et narrateur, m’a beaucoup touché. Il est presque naïf. Pourtant, ses expériences font qu’il n’est en aucun cas sans cervelle (bien au contraire) et ce mélange en fait un personnage attachant, touchant et tellement vivant. Au fil des pages, nous le visualisons de plus en plus, pour finalement le voir dans son entièreté : à savoir un jeune homme aux multiples facettes qui, du haut de ses 25 ans, se doit de se rendre compte que malgré son intelligence et sa distinction, un homme peut, bien malgré lui, venir chambouler son monde bien organisé.

Pour moi, cette lecture est très particulière. N’étant pas très friande de « beaux » textes, j’ai eu un peu de mal à accrocher au style. Le personnage principal étant aussi le narrateur, sa manière de penser m’a un peu prise au dépourvu. Il m’a paru un peu ennuyeux. Et puis, Andrew est arrivé. Et avec lui, une fraicheur bienvenue. La dynamique instantanée entre eux deux m’a donné le coup de pouce dont j’avais besoin pour m’intégrer tout à fait dans l’histoire. Comme je trouvais Lucien ennuyeux au début, la rencontre fut pour moi le vrai commencement de l’histoire. Et à partir de là, l’épanouissement d’une nouvelle vie pour Lucien.

La fin pourrait en frustrer plus d’un, mais j’ai personnellement trouvé qu’elle mettait bien en avant le tome 2. Ca donne vraiment envie d’en savoir plus et de lire la suite.

Pour conclure, l’histoire somme toute banale ne m’a pas transportée, mais j’ai apprécié l’originalité de l’écriture de l’auteur. Son personnage principal a une âme. Il est complet. Mais l’est peut-être trop, du coup le reste parait moins bien, et le tout est donc pour moi un peu fade.

3,5/5

Éditeur : Harlequin – Collection : HQN - Date de parution : 25 avril 2016 - 156 pages - Prix : 2,99€ en ebook

f t g m