Copyright 2019 - Site by Misterdan

Les McGregors - Tome 3 : Le Jeu écrit par Karina Halle

Parfois l'amour est un jeu qui vaut la peine d'être joué.

Un joueur de rugby écossais excentrique qui ne joue pas selon les règles.

Une mangeuse d'hommes qui a perdu tout espoir en l'amour.

Lorsqu'il s'agit de Lachlan et Kayla, les opposés ne font pas que s'attirer, ils éclatent.

 

Kayla Moore a toujours assumé sa réputation de fêtarde et de croqueuse d'hommes. En tout cas, jusqu'à ses trente ans et jusqu'à ce que ses deux meilleures amies, Stephanie et Nicola, s'installent avec Linden et Bram McGregor. Fatiguée de tenir la chandelle et des coups d'un soir, Kayla décide que, pour elle, les hommes c'est fini et qu'elle va démarrer une longue période de célibat.


Ça, c'est jusqu'à ce qu'elle soit présentée au cousin de Linden et de Bram, le sexy Scot Lachlan McGregor. Lachlan est la représentation vivante de ce qu'elle a toujours recherché chez un homme. Avec, en plus, un regard d'acier et une brillante carrière de joueur de rugby à Édimbourg. Il est le genre d'homme qui peut lui faire oublier en un clin d'oeil ses idées de célibat. Mais Scot n'est pas un homme facile à approcher. Il faudra le hasard d'une nuit où ils se retrouvent coincés ensemble pour qu'elle réalise que Scot est bien plus que le gros macho qu'il laisse paraître.


Mais la lune de miel ne va pas durer. Lachlan ne peut pas rester aux États-Unis et Kayla doit décider si elle veut suivre à l'autre bout du monde un homme qu'elle connaît à peine.

Karina Halle nous met dès les premières pages dans le bain : on découvre un petit garçon que la vie n’a pas gâté et on s’y attache instantanément. J’ai trouvé qu’elle avait trouvé les mots justes pour décrire ces scènes pas faciles, on se met vraiment à la place du garçon et on ne peut que le prendre en affection !

On enchaîne ensuite sur le trio de filles, cette fois-ci centré sur Kayla : la plus délurée, l’habituée des coups d’un soir qui se retrouve seule célibataire. J’ai adoré son caractère un peu foufou et sa réaction lorsqu’elle voit Lachlan pour la première fois est juste géniale. Encore une fois, l’auteure utilise les bons mots pour qu’on puisse se mettre dans la peau de Kayla et juste baver devant le jeune homme. On a vraiment l’impression qu’il est en face de nous (et j’avoue que ça ne m’aurait pas déplu !).

Ce roman nous permet de découvrir une autre facette de Kayla, un personnage plus profond que ce qu’on aurait pu s’imaginer en lisant les autres romans. On se rend compte qu’elle a peur d’aimer malgré le fait qu’elle a de l’amour à revendre ! Elle n’est pas sûre d’elle alors qu’elle n’est pas mauvaise dans ce qu’elle entreprend. En bref, elle paraît plus « humaine », plus réelle (et aussi bien plus intéressante !).

Quant à Lachlan, c’est un personnage qui m’a plu dès le début. Déjà physiquement, bien que je ne l’imaginais pas en Tom Hardy (la version « Karina Halle »), il m’a fait craquer. Il n’est pas insensible au charme de Kayla mais lui résiste quand même un peu. On en apprend de plus en plus sur lui au fur et à mesure qu’on partage ses pensées, difficile de rester de marbre face à lui !

J’ai été très surprise de la façon dont s’est déroulée la première scène de sexe, comme quoi j’avais mal cerné Lachlan ! Il y avait un énorme décalage face au caractère que je lui attribuais, pourtant si cela m’a refroidie au début j’ai trouvé que cela donnait un second souffle au roman en amenant une nouvelle intrigue : grâce à ça, on ne s’ennuie jamais de notre lecture.

La grande force de ce roman reste la trame (crédible, entraînante, intense) et la plume de l’auteure (d’une grande justesse et addictive). C’est pour moi le meilleur des trois tomes !

Editeur : Hugo Roman - Collection : New Romance - Date de parution : 01 septembre 2016 - Prix : 17€ (9,99€ en ebook) - 450 pages

f t g m