Copyright 2019 - Site by Misterdan

La belle Italienne écrit par Lucinda Riley

Afficher l'image d'origine

Rosanna Menici n'est qu'une petite fille lorsqu'elle rencontre Roberto Rossini, l'homme qui va changer sa vie. Dans les années qui suivent, leurs destins vont être liés par leur extraordinaire talent de chanteur d'opéra et par leur amour obsessionnel l'un pour l'autre, un amour qui affectera leurs vies et celles de leurs proches. Mais, comme Rosanna le découvrira progressivement, leur union est hantée par des événements passés...
Le parcours de Rosanna nous emporte des ruelles de Naples au monde prestigieux des plus grandes salles d'opéra. La belle Italienne est une magnifique histoire d'amour, de trahison et de découverte de soi.

 

L'ouvrage de Lucinda Riley nous entraîne sur plusieurs décennies et en différents endroits du monde, sur les pas de Rosanna. Elle est un prodige lyrique, à la voix exceptionnelle. Nous suivons également celui qu'elle aime, Roberto, également une grande voix de son temps. Si l'on n'est jamais très loin du chant et des opéras, le sujet du livre est bien l'amour, l' amour puissant et absolu d'une femme pour un être charmeur, génial dans son domaine, très égoïste, ne pouvant se placer en second dans une relation.

L'histoire est également remplie de la difficulté des relations familiales, de non-dits et de secrets qui influent sur la vie de tous les personnages. Je me suis attachée à certains d'entre eux, personnes rares et généreuses, un peu moins à certains autres, intéressants et riches mais agaçants aussi parfois.

J'ai beaucoup apprécié le début de l'intrigue, la vie dure et foisonnante dans ce quartier modeste de Naples et la description des petits et grands événements qui émaillent la vie des personnages.

J'ai senti une affection particulière de l'auteure pour la ville, l'époque, cette fin des années soixante où tant de choses changeaient dans le monde… Ça ajoute vraiment une dimension personnelle qui m’a touchée et permis de m’immerger dans le contexte proposé par l’auteure.

En résumé, si je n'ai pas réussi à m'attacher à Rosanna, j'ai apprécié la lecture de ce livre, j'en ai aimé l'atmosphère et cette incursion dans le monde lyrique qui m'est étranger. Le talent de l’auteur est parvenu à me convaincre autrement qu’avec son personnage principal.

Charleston – Collection Grand Roman – Date de parution : 09 septembre 2016 – Prix : 22,50 € - 512 pages

f t g m