Copyright 2019 - Site by Misterdan

Devil’s Rock – Tome 1 : Enchaîne-moi écrit par Sophie Jordan

Le véritable crime est de nier ce que l'on ressent.

Certains hommes sont des durs, ceux de Devil's Rock sont plus que cela...

Le danger est inscrit dans chaque muscle de Knox Callaghan et ses yeux bleus ont le pouvoir de déceler toutes les pensées les plus intimes de Briar Davis. Mais celle-ci est une infirmière qui travaille au pénitencier alors que Knox est un détenu qu'elle ne doit en aucun cas approcher.

Irrémédiablement attiré par Briar, Knox fait tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger et lui résister. Elle est trop innocente, trop gentille, et elle n'a aucune idée de ce dont il est capable. Mais tout sacrifice a ses limites... Et goûter au fruit défendu peut s'avérer grisant.

J’attendais ce livre avec grande impatience, puisque la prison c’est un domaine qui me fascine. Je l’ai peut-être trop attendue, puisque ce fut une belle déception.

Tout commencait bien, enfin à peu près puisque Briar, qui se porte volontaire pour aller effectuer des heures au sein de l’infirmerie de la prison à l’air de tomber un peu des nues en se rendant compte de l’univers violent dans lequel elle va évoluer. Bon, je tolère, la réalité est souvent plus brutale que ce qu’on peut imaginer, mais le reste ne passe pas.

Notre chère Briar va faire la rencontre de Knox, incarcéré depuis huit ans il va faire un séjour à l’infirmerie suite à une bagarre et le charme opère directement entre l’infirmière et le beau prisonnier, brut, féroce et diablement dangereux.

Devil’s rock c’est le nom de la prison, et à part la rencontre de nos deux tourtereaux et l’évènement qui va créer leur lien, rien ne s’y passe. Je me sens un peu escroqué à ce niveau. L’univers même s’il est un peu décrit, qu’il sonne parfois juste, il n’est pas assez traité. On ne connait pas assez la détresse de Knox, l’endurance de ces années passées derrière les barreaux et le combat quotidien pour survivre dans le milieu carcéral. Bien sur l’auteur nous répète sans cesse que c’est une lutte quotidienne mais ce n’est pas suffisant pour former une image précise de ce qui s’y passe. Sans compter les préjugés, surtout venant de la part d’un détenu comme quoi ils sont tous coupable. Il est vrai que jamais au grand jamais la justice incarcère des innocents !

Ce qui se passe ensuite et juste une succession de réactions trop inapproprié qui m’a fait lever les yeux au ciel un nombre incalculable de fois.

Quand on passe huit ans en prison, on a beau être l’homme le plus fort du monde, vouloir se racheter et rentrer dans le droit chemin, on est traumatisé. Il a passé huit ans en enfer, il y a laissé son innocence et sa jeunesse, sa vie et il ne semble pas plus traumatisé que ça. Tout roule à peu près pour lui, il avance dans sa nouvelle vie et même les manques crées par l’enfermement sont effacés d’une tirade totalement inappropriée. L’auteur a voulue romancé à l’excès cette histoire et perd totalement en crédibilité à ce moment-là.

La romance…il ne se passe pas grand-chose à part du sexe, les dialogues quasi inexistant, l’attirance est réelle entre eux, elle est forte mais elle aurait pu être tellement plus intéressante si la psychologie des personnages avait été approfondie. Briar parait fragile et pure aux premiers abords et pourtant elle est aussi autre chose, elle n’est pas que son apparence. Et ce côté est survolé au profit du sexe. Quant à Knox il aurait pu être un héros torturé, il est simplement un peu trop parfait pour un homme qui a connue l’horreur de la prison. Même les raisons de son enfermement qui auraient pu le rendre intéressant ne sont pas méprisable.

Le point positif, je ne connaissais pas l’auteur, j’ai apprécié son style simple et agréable, c’est un discours à deux voix à la troisième personnes fluide mais malheureusement ça ne suffit pas pour apprécier cette romance. Tout est trop lisse, en surface et simple dans leur histoire. Même le petit passage qui a ressuscité durant quelques lignes mon intérêt sur un autre personnages, a vite dégonflé en voyant se profiler la suite des évènements.

Cette histoire m’a laissée relativement de marbre, à aucun moment je n’ai ressentie d’empathie pour l’un ou ‘l’autre des personnages, tout est trop lisse et plat pour réveiller mes émotions.

En bref, si vous voulez lire une romance sympa sans plus d’attentes, ce livre vous plaira, si vous attendez un univers carcéral, un traumatisme et une histoire puissante vous risquez d’être déçue.

Éditeur : Milady – Collection : Suspense - Date de parution : 28 avril 2017 - Prix : 6,90 € - Kindle : 5,99€ - 480 pages.

f t g m