Copyright 2019 - Site by Misterdan

À Nous écrit par Elin Hilderbrand

Trois rivales. Une même maison. La porte ouverte à toutes les jalousies...

Laurel Thorpe, Belinda Rowe et Scarlett Oliver n'ont que deux choses en commun : l'amour pour un homme qu'elles ont toutes les trois épousé, Deacon Thorpe (un chef célèbre doté d'un appétit insatiable pour la vie) et la profonde antipathie qu'elles se témoignent mutuellement. Trois femmes uniques et indépendantes, mais radicalement différentes. Laurel : la première petite amie de Deacon, rencontrée au lycée, une assistante sociale à la beauté naturelle. Belinda : une actrice hollywoodienne capricieuse et difficile à vivre. Scarlett : une beauté du sud vivant des rentes de sa famille et de son sex appeal. Au fil des années, elles ont adopté la meilleure stratégie qui soit : s'éviter à tout prix. Mais cet équilibre fragile menace de s'effondrer quand Deacon trouve la mort dans son endroit préféré au monde : une vétuste villa de vacances de Nantucket. Le dernier souhait de Deacon est que sa famille recomposée se réunisse sur son île adorée pour lui faire ses adieux. À contrecœur, Laurel, Belinda et Scarlett acceptent. Et les voilà contraintes de partager le même toit avec les enfants de Deacon et son meilleur ami, dans cette villa où chacune a ses souvenirs. Avant la fin du week-end, il y aura suffisamment d'accusations, de mensonges, de larmes et de drames pour transformer ces trois femmes qui ont épousé le même homme en ennemies jurées. Alors que les membres de cette famille improbable font leurs adieux à l'homme qui les a réunis – pour le meilleur et pour le pire – seront-ils capables d'oublier leurs différences le temps d'un toast en l'honneur de Deacon ?

Elin Hilderbrand a découvert la magie de Nantucket en juillet 1993. Pour elle, les ingrédients d'une vie heureuse sur l'île sont la course à pied, l'écriture à la plage, les pique-niques avec ses trois enfants. À nous est son dix-septième roman. Ce roman est une réelle découverte pour moi, je ne connaissais pas du tout cette auteure.

J'ai d'abord eu du mal à entrer véritablement dans l'histoire, la craignant trop agaçante, grossière erreur ! Le récit se déroule sur à peine quelques jours, sur une île. Mais je me suis laissée prendre au jeu, je me suis attachée aux personnages et à leur histoire. De manière récurrente dans le roman nous assistons à des flash-back, des intermèdes concernant leur passé, qui nous permettent de mieux comprendre les rancoeurs et conflits d'aujourd'hui entre nos protagonistes. En effet il est question, suite au décès d'un homme, un grand chef réputé, des retrouvailles de ses 3 femmes et de ses 3 enfants, tous réunis sous le toit de cette maison de famille par Buck, l'agent et ami du défunt. Entre picades extrêmes, rancune, amour, jalousie, tromperie, histoire d'argent, et célébrités ce roman est somme toute distrayant et nous fait passer un moment agréable. Une petite mention spéciale pour les descriptions, les ambiances particulièrement bien retranscrites que j'ai appréciées. L'écriture est fluide et j'ai aussi beaucoup aimé noter pour conserver et refaire les chouettes recettes du grand chef qui nous sont livrées en entier au fil des pages de ce roman, en grande gourmande que je suis. J'ai trouvé cela tres original. En résumé cette histoire familiale se révèle être très plaisante et les leçons de vie et de morale qu'elle nous livre : "littéralement" pertinentes. On passe par toutes les émotions possibles...

D'ailleurs l'amour n'est-il pas plus fort que la haine ? Et la vie bien plus forte que la mort ?

Editeur : JC Lattès - Traduit de l'Anglais par Perrine Chambon - Date de sortie : 07 juin 2017 - 412 pages - Prix : 22 €.

f t g m