Copyright 2019 - Site by Misterdan

Si tu m’oublies écrit par Tonie Behar 

Tonie Behar est romancière, rédactrice, scénariste et spécialiste de la comédie romantique. Elle a un passeport italien, un diplôme américain mais se sent avant tout parisienne. Elle est l’auteure de plusieurs romans et a notamment collaboré au recueil de nouvelles Y aura-t-il trop de neige à Noël ? de la Team RomCom dont elle est la fondatrice.
Ses autres romans sont : Grands Boulevards (2013), Coups bas et talons hauts (2008), La Sieste (2015), En Scène les audacieuses (2011).

« Vingt ans plus tard, tu en es toujours là : te perdre à retrouver Joachim ! » 
Il suffit parfois d’un simple coup de sonnette pour que tout s’emballe.

Violette mène une vie calme et rangée entre son métier d’ophtalmologue et ses jumeaux. Elle a soigneusement posé un couvercle hermétique sur son passé, les blessures, la passion. Jusqu’au jour où Joachim Calderon sonne à sa porte, après de longues années d’absence, pour lui demander de cacher cinq millions d’euros en petites coupures. D’où vient cet argent ? Dans quel jeu dangereux son grand amour d’adolescence est-il impliqué ? Contre toute raison, Violette accepte de l’aider. Et les ennuis commencent.
Quand elle comprend, quelques jours plus tard, que Joachim a de nouveau disparu sans laisser d’adresse, Violette décide de partir à sa recherche. Car si Joachim cache un secret… elle aussi !

Si vous aimez les romantic suspense vous serez ici sans aucun doute ravis de cette lecture.
On tient dans les mains une comédie romantique haute en couleurs, drôle, parfois farfelue, mais qui tient vraiment la route, mêlée à une petite enquête plaisante qui, elle, tient en haleine du début à la fin.
L'auteure choisit d'alterner des chapitres courts, au présent durant lesquels se passe l'intrigue principale (Violette recherche Joachim) et au passé sous forme de journal intime d'adolescente (Violette raconte alors ses amours de jeunesse et sa vie de jeune adulte). A la lecture impossible de ne pas être traversé par plein de sentiments, notamment la nostalgie d'une époque révolue pour nous également.
J'ai aimé passer du temps avec Violette, vive, débrouillarde, attachante tant adulte qu'ado. Elle m'a touchée et la plume de l'auteure, jolie et juste est vite devenue addictive, j'ai quasiment lu le roman d'une seule traite.
Vous aimerez l'histoire, les personnages, les rebondissements et retournements de situations contés avec toujours la pointe d'humour adéquate.
C'est un bon petit roman sans prise de tête, à ne pas prendre trop au sérieux pour passer un chouette moment d'évasion littéraire.
J'ai juste été un peu déçue des petites incohérences qu'il y a dans le récit notamment au niveau des dates. Pour en citer quelques unes : la Playstation ou le Space Mountain à des moments où ils n'existaient pas encore ou des jumeaux qui ont 15 jours le 29 janvier alors qu'ils sont nés le 4, ou se voir à la première page décrire un vendredi matin d'août alors que nous sommes le 31 juillet. Ce sont vraiment des broutilles me direz-vous mais étant pointilleuse cela me saute toujours aux yeux et me gâche un peu le plaisir général ressenti à la lecture mais je reconnais que ca ne gêne en rien l'histoire en elle-même. Et je vous conseille ce livre sans hésiter. Je lirai les autres romans de cette auteure avec plaisir !

Éditeur : Charleston - Date de publication : 22 janvier 2019 - 350 pages - Prix : 18 €.

f t g m