Copyright 2019 - Site by Misterdan

Endless Love - Tome 2 : Endless Seduction écrit par Cecilia Tan

Deux mois se sont écoulés depuis la séparation douloureuse entre Karina de James, l'amant mystérieux qui réveille ses désirs les plus secrets. En manque de lui, et va tout mettre en œuvre pour le retrouver. Sa recherche l'emmène à Londres, où elle se trouve plongée dans le monde des arts et des plaisirs libertins. Et bientôt, Karina rencontre un autre homme énigmatique qui promet de l'aider à retrouver James mais lui fixe un prix, qu'elle se donne à lui corps et âme... Damon George est riche,séduisant,membre d'une société secrète riche et puissante dédiée à l'érotisme et la sensualité. Damon va éduquer Karina à aimer et désirer un autre homme. Au moment où elle retrouve James, c'est une autre Karina qu'il découvre. Est-ce que James va la rejeter à nouveau ou l'a trouve-t-il plus irrésistible que jamais ?

Le premier tome n'avait pas été une bonne expérience pour ma part, mais comme je préfère souvent laisser le doute à un auteur et retenter l'aventure pour me faire un avis définitif, je me suis donc lancée dans cette suite dont je n'en attendais plus trop grand chose...

On retrouve Karina deux mois après la fin du premier tome, et la disparition de James. En plein milieu de l'enquête pour agression sexuelle qu'elle a déclenché en portant plainte contre son directeur de thèse, elle décide de mettre les voiles pour l'été et de partir en Angleterre où un "poste" l'attend dans un musée. Etant dans le flou le plus total concernant son avenir, et ne se faisant pas d'illusions concernant sa soutenance qu'elle ne pense plus pouvoir passer, elle voit ce voyage comme une véritable bouffée. Mais aussi comme un moyen pour retrouver la trace de James, dont les dernières nouvelles laissent suggérer la présence dans le pays. C'est une toute autre rencontre pourtant qu'il va se produire, et Karina va ainsi découvrir l'antre de la Société "Le Gant Ecarlate"..

Mon impression précédente a eu beaucoup de mal à me quitter, j'ai eu constamment l'impression de me retrouver dans un mélange de La Société d'Angela Behelle et de la série 80 notes... de Vina Jackson. Rien de nouveau sur le papier donc, pas de nouveauté non plus, ce livre n'arrive définitivement pas à me surprendre...

Pourtant, je l'ai bien plus apprécier que le premier. Peut être est-ce dû à la quasi-absence assez remarquée de James, qui ne m'avait vraiment pas séduite dans le premier tome.. Ou peut être aux scènes explicites bien moins présentes dans cet opus, ce qui profite au développement d'une véritable intrigue. Ou encore parce que je savais cette fois-ci à quoi m'attendre... Dans tous les cas j'ai passé un moment plus agréable que pour la première lecture.

J'ai trouvé le personnage de Karina bien plus développé ici. L'auteur prend enfin plus de temps à se focaliser sur l'histoire que sur le reste, ce qui fait que ce tome possède une véritable logique, et une intrigue qui tient la route. Karina se remet en question, doute, et semble bien plus réaliste que la Karina du premier tome (qui, ne l'oublions pas, a quand même cédé aux caprices farfelus d'un homme qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam...). J'ai bien plus apprécié la découvrir ici, avec ses doutes et ses incertitudes, et sa découverte d'elle-même et de ce qu'elle veut vraiment.

Quant aux scènes sexuelles, elles sont également plus sensibles, plus réalistes qu’auparavant - sûrement grâce à l'absence de James.. Vous ai-je déjà dit que je n'aimais pas ce personnage ? L'auteur ne nous en abreuve pas à toutes les sauces, même si j'ai trouvé certaines situations complétement tirées par les cheveux. Mais cela m'a bien moins marqué que pour le premier opus, et n'a pas recréer ce malaise que j'avais ressenti précédemment.

Pour conclure, c'est une suite qui relève un peu le niveau de la série. J'ai passé un bon moment de lecture, mais pas mémorable. Ce n'est pas le livre de l'année, ni l'histoire du siècle car déjà lue, relue et revisitée... Aucune originalité donc, aucune surprise, un véritable livre juste pour lire sans en attendre rien de plus. Dans mon cas, je ne suis malheureusement toujours pas convaincue par cette saga.

Éditeur : Hugo Roman - Collection : New Romance - Date de parution : 12 mars 2015 - Prix : 17 € - 320 pages.

f t g m