Copyright 2019 - Site by Misterdan

Wild Riders – Tome 1 : La chevauchée sauvage écrit par Jaci Burton


En testant la sécurité d’un musée, la détective Lily West ne s’attendait pas à tomber sur un cambrioleur, et encore moins sur Mac Canfield, le bad boy qui figure dans ses fantasmes depuis près de dix ans. Quand un tireur invisible tente d’abattre Lily et Mac à la sortie du musée, le voleur pousse la détective à enfourcher sa moto et se lance avec elle dans une course effrénée. Aux côtés de Mac, Lily va découvrir le gang des Wild Riders, bikers qui travaillent en secret pour le FBI. Leur mission : récupérer une éprouvette contenant un virus mortel…

Si vous recherchez une vraie chevauchée sauvage alors vous risquez fort d’être déçus. J’ai commencé ce livre en me disant que l’auteur allait nous embarquer dans une course poursuite éreintante, semée d’embuche et de rebondissements en y ajoutant une pointe de romance.

Et bien rien de tout cela, l’intrigue est tellement grosse que c’en est d’un ennui mortel. J’ai trouvé les personnages très caricaturaux Lily est devenue une dur à cuire après avoir eu le cœur brisé par un homme 10 ans auparavant, alors qu’elle était la douceur incarnée. Mais bien sur elle reste éperdument amoureuse de lui et quand elle le croise en mission de surveillance de la sécurité d’un musée, elle réalise qu’elle est toujours attirée par lui. Mac est le macho de base si je puis dire, bad boy beau à en mourir, un rebelle au cœur d’or.

Bien évidemment, même si Lily passe le plus clair de son temps à essayer de récupérer le virus et le remettre aux autorités compétentes, elle n’arrive pas à faire confiance à Mac et ne se doute pas qu’il fait partie d’une organisation secrète.

Comment vous dire, c’est vraiment pas génial, trop de scènes de sexe qui ne servent à rien pour au final un happy end et une conclusion qu’on voit apparaitre sans surprise.

Alors si vous aimez les bluettes sans surprises et dégoulinantes de bonnes intentions ça devrait vous faire passer peut être un bon moment de lecture sinon passez votre chemin.

Jaci Burton écrit bien et son style est plaisant bien que je n’ai pas du tout adhéré à son histoire. J’espère que les prochains tomes me feront me tromper. A retenir, malgré sa classification en suspens, vous n’en trouverez pas ici surtout si vous lisez des thrillers de temps à autre.

Milady - Suspens - Date de parution : 28 aout 2015 - Prix : 7.2 € - 384 pages

f t g m