Copyright 2019 - Site by Misterdan

Le cercle des canailles – Tome 4 : Discrétion assurée par Sarah Maclean

Le jour, elle est lady Georgiana, sœur d’un duc, déshonorée avant sa première saison par le pire des scandales. La nuit, elle est Chase, le mystérieux fondateur du cercle de jeu le plus célèbre de la ville. Sa double identité est restée ignorée pendant des années… jusqu’à sa rencontre avec Duncan West. Fort intrigué par la belle femme à la réputationperdue, il fait le serment de découvrir tous les secrets de Georgiana, quitte à dévoiler son passé, à menacer  son présent, et à mettre en danger tout ce à quoi elle tient… y compris son cœur.

Le cercle des canailles est d’après moi l’une des meilleures séries de romance historique. On y retrouve un style très bien maîtrisé, une histoire intrigante qui ne se contente pas (et de loin) de la romance, de l’originalité et l’envie de lire les autres tomes car il y a un fil rouge vraiment intéressant.

Dans ce tome, nous retrouvons Chase, aka Lady Georgiana, la fondatrice de L’Ange déchu qui sert de décor à la série depuis le premier tome. Comme toujours, on ne tombe pas dans le mielleux à outrance (qui est tout ce que je déteste dans une romance historique) mais, bien au contraire, l’affaire est parfaitement menée.

Un petit bémol, tout de même, les scènes sensuelles sont assez bien gérées si ce n’est quelques détails atrocement lourds, dus au genre, comme des métaphores ridicules du genre : « les pétales de sa féminité ». Je n’en suis pas fan et ça peut me gâcher un peu le plaisir de la lecture, mais les scènes de ce type étant très peu nombreuses, ça ne pose pas un gros souci. On peut passer outre.

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver les autres membres du cercles, leurs épouses, et bien que dans une romance contemporaine, le côté « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » me dérange, dans une romance historique c’est logique, cohérent et avec cette auteure, parfaitement amené.

Une série qui mérite d’être découverte. Ce tome est probablement le dernier, d’ailleurs, bien que j’ai dans l’idée que Caroline, la fille de Georgiana, puisse faire l’objet d’une suite lorsqu’elle sera adulte. Je la verrais bien reprendre l’Ange déchu, d’ailleurs… L’avenir nous le dira, je n’ai pas trouvé d’information à ce sujet…

J’ai lu pour elle– Date de parution : 02 septembre 2015 – Prix : 7,40 € - 384 pages - Acheter sur J'ai lu Pour Elle.com

 

f t g m