Copyright 2019 - Site by Misterdan

Trilogie l’enlèvement - Tome 3 : Tiens moi écrit par Anna Zaires

Afficher l'image d'origine

Le ravisseur et sa captive. Deux amants. Deux âmes soeurs.

Nous sommes tout cela à la fois. Et infiniment plus.

Nous pensions que le pire était derrière nous. Nous pensions que la chance allait enfin nous sourire.

Nous avions tort.

Nous sommes Nora et Julian, et voici notre histoire.

***Tiens Moi est la conclusion de la trilogie L'Enlèvement, racontée du point de vue de Nora et de celui de Julian.***

Cette trilogie fait partie de celle qui dérange et qui vous malmène dès le début. Son sujet le syndrome de Stockholm.
Nora et Julian entame un autre chapitre de leur vie. Après avoir décidé de repartir vivre avec son Seigneur de la guerre de son propre chef et échappé à une embuscade d’un client mécontent, ils tentent de soigner leurs blessures qu’elles soient physiques ou morales. Ce dernier point semble beaucoup difficile pour Nora qui a du tuer pour vivre.

On reprend donc ce récit pour les moins particuliers quand elle décide de prendre la pilule du lendemain. Elle ne conçoit pas d’être maman après avoir pris une vie et encore moins avec Julian qui est tout de même un sociopathe de première. Ce dernier ne semble pas s’en offusquer en premier lieu.

Hélas le monde de la romance n’est jamais simple et bien évidemment elle se retrouve à gérer une grossesse en plus des risques de leur vie quotidienne.

Alors j’ai trouvé ce dernier tome en demie teinte pour ma part. Il y a beaucoup voir trop de rebondissements dans ce tome 3 et j’avoue que ça fait par moment pesant. Et puis ce qui me chagrine plus que ça ne me dérange c’est que l’auteur traite une fois de plus le sujet de la même façon.

Je m’explique, elle a déjà écrit sur ce syndrome sur fond de romance paranormale et on termine exactement de la même manière.

Un super amour pur et véritable comme il en existe peu. Alors pardonnez-moi du peu mais même en mettant de côté mon éducation judéo-chrétienne et l’époque à laquelle on vit comment on peut dire que l’histoire d’amour qu’ils vivent est exceptionnellement rare et belle. Julian la viole, la brutalise. C’est un sadique qui trouve plaisir à la faire souffrir et qui l’a conditionné pour y répondre.
Donc qu’elle éprouve des sentiments pour lui et qu’en découle une relation dysfonctionnelle mais bien réelle je peux trouver ça logique mais que ça soit sincère et pur je ne le crois pas
Pour moi elle tente de légitimer le malsain le glauque et le sordide de cette thématique pour qu’on se focalise sur comme je l’appelle « l’amour sauve de tout ».

Attention, bien que je n’approuve pas le traitement qu’elle fait du sujet, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ses romans et cette trilogie. Son style est agréable et on se laisse prendre dans le tourbillon infernal de ce couple.

Si vous avez l’estomac bien accroché ou encore que vous voulez tenter le genre dark erotica, cette trilogie est un bon mélange qui vous tiendra en haleine du début à la fin.

Mozaika Publications – Dark Romantica - Date de parution : 19 octobre 2015 -  Prix : 15.99 € - 420 pages

f t g m