Copyright 2019 - Site by Misterdan

Hell’s Horsemen – Tome 3 : Inaccessible écrit par Madeline Sheehan

Afficher l'image d'origine

Tegen côtoie depuis l’enfance le fils du président des Horsemen, Cage West. Cependant, le garçon doux et attentionné qu’elle a autrefois connu s’est mué en homme prétentieux, égoïste, qui enchaîne les aventures d’un soir. Pourtant, en dépit du bon sens, c’est à lui que Tegen a offert son cœur et son corps, pour finalement se heurter à son indifférence. Blessée, elle a fui à San Francisco pour ses études, mais aussi pour l’oublier. Pourtant, lorsqu’elle revient dans le Montana et croise Cage de nouveau, elle comprend que c’était peine perdue. Elle le désire plus que jamais, et elle ne peut s’empêcher d’attiser la passion qui boue entre eux… à ses risques et périls.

Je suis mais vraiment de plus en plus contente de lire cette saga. C’est brut et complètement politiquement incorrect mais à chaque fois je suis captivée et je trouve le roman trop court.

Ici c’est l’histoire de Tegen et Cage et on peut dire que rien n’est simple avec eux. C’est l’amour vache par excellence avec en fond un club de bikers qui ne sont en rien des enfants de cœur. Ils s’aiment mais se détestent et s’affrontent depuis des années pourtant ils finissent toujours par retomber ou plutôt entrer en collision au bout du compte. Entre eux c’est explosif, intense et ils se font dans un premier temps plus de mal que de bien.

Mais heureusement que tout ne tourne pas mal pour eux au final. Malgré les souffrances et les épreuves traversés ils acceptent que leur histoire ne sera jamais conventionnelle et que leur futur leur réserve encore bien des choses à affronter.

Tegen est une héroïne avec un fort caractère, elle est entière et ne sait pas faire dans la demi-mesure. Elle a une tendance naturelle à foncer dans le tas et ensuite réfléchir mais au moins elle essaie d’avancer. Cage est la réplique de son père et pourtant il a l’impression d’être un bon à rien et s’empêtre dans un fonctionnement peu productif.
J’ai aimé les joutes verbales et ce côté plus jeune que les personnages des autres romans.

Ce roman c’est aussi l’histoire de Dirty et Ellie, j’avoue que j’ai été bluffé par leur rencontre et le fait qu’un personnage puisse se métamorphoser de la sorte tout au long de son récit. Son histoire est tragique et glauque même mais lorsqu’il sauve Ellie (l’ancienne copine de classe de Dany la fille de Deuce) d’une tentative de viol, il ne se rend pas compte qu’il a fait un pas vers un changement irréversible dans sa vie.

J’aime toujours autant la dureté des histoires que nous propose Madeline Sheehan, c’est loin d’être la vie en rose et on évolue au milieu des trafics diverses et magouilles en tout genre. Nos personnages sont loin d’être des héros mais à l’inverse des meurtriers, elle ne nous demande pas de cautionner leur mode de vie c’est un fait ils n’ont pas d’autres règles que celle du club.

J’ai hâte de lire le quatrième qui portera sur Dorothy (la mère de Tegen) et son histoire avec Jase et Hawk. Ça promet encore d’être addictif.

J’ai Lu pour Elle – Passion Intense - Date de parution : 4 novembre 2015 - Prix : 7.95 € - 384 pages

f t g m