Copyright 2019 - Site by Misterdan

Avec ou sans Mr Darcy ? écrit par Abigail Reunolds

Un nouveau scandale guette les Bennet : Lydia, la plus jeune sœur de la famille, s'est livrée à Mr Wickham et s'est enfuie à son côté ! Extrêmement troublée par cette terrible nouvelle, Elizabeth, dans sa hâte, se confie à Mr Darcy. Toutefois, elle refuse obstinément son aide et, plus encore, toute idée de mariage avec lui, malgré les allusions de ses proches. En effet, elle craint que l'affection que ce dernier lui témoigne de plus en plus ouvertement ne puisse résister à cet esclandre. Déterminée à mettre de côté ses sentiments pour Darcy plutôt que d'associer son nom à cette situation choquante, Elizabeth espère se débrouiller seule pour sauver l'honneur de sa famille. Mais y parviendra-t-elle sans lui ?

Encore une fois, j’ai le regret de constater que les « austineries » ne sont vraiment pas des réussites. Peut-être pour quelqu’un qui ne connaît pas (!) l’œuvre originale, et encore.

Pour cette fois, l’auteur démarre l’histoire au moment où, dans Orgueil et préjugés, Elizabeth apprend que sa petite sœur Lydia s’est enfuie avec Wickham. Au lieu de poursuivre comme on s’y attendrait, elle démarre les modifications à ce moment. Donc, si vous n’avez pas lu Orgueil et préjugés, vous serez probablement un peu perdu.

Premier bémol qui m’a dérangée dans cette histoire : on passe sans arrêt du point de vue de Darcy à celui de Lizzy, sans aucun indice. Je préfère quand c’est mieux organisé. C’est un détail, mais tout de même, ce n’était pas très judicieux… Ensuite, la sensualité est omniprésente. Et là je suis désolée, mais quand on veut reprendre l’œuvre de Jane Austen, il y a quelques règles de base à respecter si on veut toucher son lectorat habituel (et si ce n’est pas l’objectif, alors je ne vois pas du tout l’intérêt) : on reste chaste dans Jane Austen ! On ne parle pas de désir physique, de tension sexuelle, d’attirance incontrôlable, de baisers dans le cou (avant le mariage !!!) Bref, pour moi, c’est à la limite du blasphème. Oui, je m’enflamme…

Du coup, même si ça se lit (heureusement) assez vite (peu de pages et c’est écrit assez gros), je n’ai pas du tout adhéré à l’initiative de l’auteur. Je continue d’espérer lire un jour une suite ou une réinterprétation qui sera à la hauteur, mais j’avoue commencer à perdre la foi…

J’ai lu pour elle– Date de parution : 07 octobre 2015 – Prix : 8 € - 286 pages - Acheter sur J'ai Lu Pour elle.com

f t g m