Copyright 2019 - Site by Misterdan

La chronique des Bridgerton – Tome 2 : Anthony par Julia Quinn

 Afficher l'image d'origine

Les Bridgerton sont stupéfaits : le vicomte Anthony souhaite se marier ! Et il sait ce qu’il veut : une femme dont il ne risque pas de tomber amoureux, car l’amour est secondaire dans un couple. EdwinaSheffield est la reine de la saison, elle fera donc une parfaite épouse. Sauf que la demoiselle a une sœur dont l’influence est primordiale. Or Kate Sheffield oppose son véto. Un débauché comme Anthony n’est pas un parti convenable pour Edwina. Le jeune homme est outré. Lui, le célibataire le plus convoité de Londres, indésirable ? Pour qui donc se prend cette péronnelle, qui ne connaît rien à la vie, pour oser le critiquer ? Il va lui prouver qu’il est irrésistible !

Commencerun Bridgerton, c'est être sûre de trouver un excellent roman à la clé.  Julia Quinn a ce rare talent de manier humour, tendresse et finesse dans son récit et dans la construction de ses personnages. On rit avec eux, on aime leurs défauts, on compatit à leurs malheurs et on applaudit à leurs amours.

Les Bridgerton, c'est une famille soudée, aimante et turbulente. Ce sont Violet et Edmund, les parents, qui s'aiment comme au premier jour, et agrandissent la famille de 8 enfants nommés dans l'ordre alphabétique de leur arrivée dans la famille. Edmund est un père impliqué, aimant, très proche de tous ses enfants.

Anthony, son fils aîné, le vénère littéralement. Et a la grande douleur de le perdre alors qu'il n'a que 18 ans, d'un choc anaphylactique du à une piqûre d'abeille. Bouleversé, le jeune Anthony devient persuadé qu'il ne pourra pas vivre plus longtemps que ce père tant aimé.

Antony a maintenant trente ans, et décide qu'il est temps de semarier. Mais il ne veut à aucun prix s'attacher à sa future femme. Il décide donc d'épouser l'incomparable jeune débutante de la saison.

Seulement celle-ci à une sœur aînée, que l'on oublie aisément, qui est férocement attachée à sa petite sœur, et prête à pourfendre tout prétendant qui ne serait pas à lahauteur. Entre Anthony et Kate, le rejet est épidermique et immédiat. Mais Edwina a déclaré publiquement qu'elle ne se marierait qu'avec le consentement de sa sœur... ce qui la rend incontournable.

On retrouve dans cet opus tout le charme de l'écriture de Julia Quinn : les dialogues sont pleins d'esprit, savoureux, drôles et sarcastiques. Les relations entre la fratrie Bridgerton sont sous-tendus de tendresse, de rivalité et d'une bonne dose d'humour (La partie de Pall Mall est un vrai régal à lire). Mais Quinn aborde aussiavec finesse et profondeur des notions tels que le travail, le deuil, les phobies, le sens d'une vie, entre tous ces morceaux de légèreté.

Bref, j'ai adoré, comme j'ai adoré lire toute la série, que je vous engage à dévorer, tous les tomes ayant été traduits.

J’ai lu pour elle– Date de parution : 03 février 2016 – Prix : 7,40 € - 384 pages - Acheter sur J'Ai Lu Pour elle.com

f t g m