Copyright 2019 - Site by Misterdan

Les Duchesses : Trois semaines avec Lady X écrit par Eloisa James

Bâtard du duc de Villiers, Tobias Dautry a grandi dans la rue. Devenu manufacturier, il souhaite épouser Laetitia Rainsford. Elle est peut-être bête, mais elle est si belle et si docile. En échange de son entregent, il lui apportera sa fortune. Après tout, le mariage est une transaction comme une autre.

Toutefois, pour redorer son blason inexistant, il doit d'abord remettre en état son manoir. C'est ainsi qu'il fait appel aux talents de lady Xenobia India, qui s'est fait une spécialité d'aménager l'intérieur des grands de ce monde. Il s’agit d’une jeune personne très déterminée, qui a l'habitude de tout régenter à sa façon. Et forcément, leur collaboration va faire des étincelles...

Eloisa James démontre une fois de plus son talent pour écrire des romances historiques. Elle revient avec sa saga Duchesse et fait un bond dans le temps d’une quinzaine d’année. Il est question ici du fils aîné du duc, Thorn Dautry, que son père appelle Tobias et dont on a fait la connaissance enfant dans les tomes précédents.

Ce septième opus, nous offre des personnages hauts en couleurs. La continuité dans la chronologie donne un certain relief et l’on peut voir ce qu’est devenu cet enfant, lui le « bâtard » du Duc de Villiers. Bien que très marqué par son enfance, il reste un personnage attachant car intelligent, jamais à cours de ressources et au caractère bien trempé. Ce qui ne dénote pas avec celui de Xenobia.

Ceux-là vont entamer un jeu du chat et de la souris des plus plaisant pour le lecteur et ce tempérament bien prononcé qu’ils ont, ne fait qu’attiser notre envie de découvrir la suite. La façon dont ils se tournent autour tout en se voilant la face est émouvante. On ressent bien au-dessous que le fait d’affirmer autant leurs caractères et l’idée qu’ils se font respectivement du mariage cachent leurs peurs, leurs hésitations à se laisser aller.

C’est un savant mélange avec un héros type « mâle alpha » au grand cœur (souvent maladroit dans ses propos) et une héroïne forte, indépendante qui pourtant rêve d’un grand amour.

Les dialogues sont très agréables et piquants entre eux. Eloisa James tape encore une fois dans le mille avec ce roman. On le dévore rapidement et je suis certaine que vous en redemanderez.

Éditeur : J’ai Lu pour Elle - Collection : Aventures et Passions - Date de parution : 02 mars 2016 - Prix : 7,40 € - 384 pages - Acheter sur J'ai Lu Pour Elle.com

f t g m