Copyright 2019 - Site by Misterdan

Leçons d'amour - Tome 1 : La dame à l’éventail écrit par Suzanne Enoch

Lady Georgiana Halley et ses amies sont formelles les hommes modernes ne savent plus courtiser les dames et auraient bien besoin de leçons d'amour courtois. Aussi Georgie décide-t-elle de s'attaquer au pire de tous : lord Dare, une vraie canaille. Elle le connaît bien puisque, six ans plus tôt, il a volé sa virginité pour gagner un pari. L'heure de la revanche a donc sonné ! Lorsqu'il sera transi d'amour, elle le chassera sans remords. Le coeur brisé, il comprendra enfin qu'on ne joue pas impunément avec le coeur des femmes. Un plan ambitieux qui laisse peu de place à l'imprévu... Et aux débordements de la passion.

Une belle découverte !

A chaque fois, que je commence une nouvelle saga, j’ai la boule au ventre car je suis de celle qui continue d’acheter et de lire une saga même si elle est pourrie. Que voulez-vous, j’ai un problème de clôture cognitive.

Sans être la première entré en matière de saga que je n’ai jamais lue, « leçons d’amour » est une belle découverte.

Dans ce premier tome, on suit les péripéties de Géorgie aka la briseuse d’éventail sur les doigts et Dare aka, l’homme qui pari plus vite que son ombre. J’ai adoré ses deux personnages. Du moins au début et à la fin. De nombreuses scène valent le détour surtout quand ces deux la se retrouve dans la même pièce. Fou rire garanti, réplique cinglante ( il m’est arrivé de crier toute seule dans mon lit « mic drop »). Géorgie est une femme de caractère qui ne laisse aucun homme lui dicter sa loi. Et encore moins le plus grand débauché d’Angleterre.

Cependant, l’histoire a eu un moment de flottement où on se perd en conjectures, les personnages changent de caractère et par moments je me suis demandé s’ils n’ont pas subi une lobotomie à un moment de l’histoire et que j’ai raté cela.

Néanmoins, je la recommande.

Edition: J’ai lu - Date de parution: 23 août 2017 - 384 pages - Prix : 7,40 €.

 

f t g m