Copyright 2019 - Site by Misterdan

Le duc diabolique - Tome 4 : L’énigme d’un sourire écrit par Katharine Ashe

Fille d’un légiste renommé, Libby Shaw ambitionne de devenir chirurgien. Or en 1825, les femmes ne sont pas admises à la faculté. Qu’a cela ne tienne, Libby décide de se déguiser en homme pour assister aux cours? Il lui faut toutefois un complice et elle n’a qu’une personne vers qui se tourner: Ibrahim Kent, un jeune portraitiste qu’elle suppli de bien vouloir l’aider. D’abord réticent, Ibrahim accepte de lui dessiner des planches anatomiques et même de l’héberger. En contrepartie, elle devra poser pour lui. Sous son regard de braise, la jeune femme va vite découvrir que la médecine n’est as sa seule passion...

Quand il est question de romance historique, certains aiment la régence, d'autres les intrigues des cours royales... moi j’adore les Highlanders et les histoires dans lesquels les personnages ne se laissent pas enfermer dans des cases à cause de leurs sexes, de leur rang social ou de leurs aspirations.

Parce qu’elle aspire a un métier dit d’homme, Libby est obligée de se travestir pour prendre des cours de médecine. Mais parce qu’une femme de bonne famille ne peut se promener attifé comme un homme, elle demande de l’aide à un peintre aussi mystérieux que troublant.

Cette histoire est pourtant belle car elle traite de plusieurs faits de société qui sont toujours d’actualité. Mais il me manque le petit je-ne-sais-quoi.

90% de l’histoire se concentre sur les cours de médecine de Libby. C’est la trame de l’histoire me dirait vous mais... c’est une romance et je trouve qu’il manque de passion, d’échanges entre les personnages. On assiste à des scènes qui auraient pu dégouliner de sensualité ... Sauf que c’est aussi excitant qu’une auscultation médicale... Peut-être es-ce un effet voulu par l’auteure. Sauf que cela ne prend pas.

Il me manque aussi la pointe de danger. Libby se déguise en homme pour aller en cours mais à aucun moment, elle ne s’inquiète d’être découverte par ses camarades. Moi a sa place, je serais morte de trouille à chaque fois que je rentrerais en amphi. Pas parce que je suis une froussarde de base mais parce que je fais un truc interdit et ne serais-ce que pour le principe, je serais sur mes gardes.

Cependant, l’histoire se laisse lire..

Éditeur : J’ai lu - Date de parution : 05 décembre 2018 - 384 pages - Prix : 7,40€ - Acheter sur J'ai Lu Pour Elle.com.

 

f t g m