Copyright 2019 - Site by Misterdan

Défaillance écrit par Anders de la Motte

David Sarac est un agent spécial de la police de Stockholm en charge des indics pour la section criminelle. Suite à un accident, il est amnésique et ne peut se souvenir de ses dernières missions, ni de l’identité de Janus, son indic principal que Pete Molnar, le mentor de David, Jesper Stenberg, le nouveau ministre de la Justice, et des membres de la pègre souhaitent rapidement démasquer.

Tout commence avec quelques chapitres qui nous racontent deux journées (18 octobre et 23 novembre). Ces deux journées permettent d'introduire trois personnages (David Sarac, Jesper Stenberg et Atif Kassab). Durant ces deux journées, des événements très important pour le reste de l'histoire arrive à ces trois personnages. On comprend aussi que l'ambiance du livre va être très sombre et assez confuse.

David Sarac est un policier chargé de gérer des informateurs dont un très important "Janus". Au début du livre, il est victime d'un grave accident suite à un AVC. Il perd la mémoire et va passer une grande partie du livre à essayer de la retrouver. Du coup il y a beaucoup de longueur mais les scènes sont décrites comme si nous étions à sa place et l'on ressent bien son malaise permanent et son évolution au fur et à mesure qu'il retrouve des fragments de mémoire.

Jesper Stenberg est un politicien qui devient le ministre de la justice. C'est un politicien pas très net et près à tout pour y arriver. Au début du livre son amante se tue en se jetant de son balcon et atterri sur sa voiture. Pour arranger tout ça, il fait appel à des gens qui l'aident mais qui bien sûr demandent quelque chose en retour : l'identité de "Janus". Atif Kassab est un sergent de l'armée qui effectue des missions en Israël. Il y vit avec sa mère atteinte de démence. Il est obligé de rentrer en Suède car son frère Adnan(qui est un petit voyou) a été tué par la police.

Mais, Atif va vite comprendre que cela n'est pas aussi simple. Il semble que "Janus" est livré des informations à la police pour que son frère se fasse prendre. Atif va dont vouloir à tout prix retrouver "Janus". Tout va donc tourner autour de "Janus" sur qui il va falloir être extrêmement patient pour connaître des détails sur son identité.

On sait juste que "Janus" est un haut personnage dans une organisation criminelle importante. Comme je l'ai dis précédemment il y a de très grosses longueurs qui fait que l'histoire avance très lentement. Mais le livre reste pour le moins intéressant et plutôt bien écrit.

Je pense que cela fait partie du style d'écriture de la plupart des polars suédois de faire languir le lecteur. Malgré les longueurs j'ai quand même eu envie de continuer car ces différents points de vue, ces différentes avancées à travers les 3 personnages principaux permettent de voir l'histoire sous différents angles pour trouver qui est "Janus".

L'auteur arrive à nous garder en haleine en nous perdant mais en nous donnant en même temps des petits bouts d'indices. On en vient presque à douter de l'honnêteté de tous les personnages et surtout ceux autour de David Sarac. Mais attention à la fin du livre ! Ça part dans tout les sens et quand on apprend qui est "Janus", on peut être très surpris ou déçu, je me suis même fait la réflexion de "tout ça pour ça !".

Donc mon avis sur ce livre est plutôt mitigé. Malgré cela je recommande ce livre à tous les amateurs de polars et surtout les polars suédois. Il faut un peu de courage pour s'accrocher jusqu'à au moins la moitié du livre. Mais le livre vaut quand même le coup car il est plutôt bien documenté comme je les aime. Cela s'explique sûrement par le faite que l'auteur est un ancien officier de police.

Éditeur : Fleuve Noir - Prix : 18, 90 € - 536 pages - Date de Parution : 17 septembre 2015.

f t g m