Copyright 2019 - Site by Misterdan

Un Pape pour l'Apocalypse écrit par Jean-Luc Marcastel

Suite à une altercation avec un suspect, le capitaine Malo Sinclair se fait muter d'office à Aurillac. Lui qui était le prodige du Quai des Orfèvres, se retrouve coincé en province, pour son plus grand malheur. Jusqu'à ce qu'une enquête vienne rebooster sa carrière : à l'abbaye Saint-Géraud, une équipe a récemment découvert une tête mécanique qui va mener le capitaine au bout du monde… Les chemins ne seront cependant pas facilement praticables, puisque pavés de cadavres et de mystères de plus en plus fournis.

Mes débuts avec ce livre furent bien difficiles. La faute, notamment, à un prologue trop monotone à mon goût, et à des chapitres initiaux qui ne m'emballaient pas tant que ça. En fait, j'étais comme le capitaine Sinclair : au départ, j'étais dubitative. Encore un qui se prend pour le nouveau Dan Brown ? Hmm… Je ne pense pas non. En grande fan de l'auteur, je fais toujours très attention à ce genre livresque. Mais, curieuse par nature, et déterminée à savoir si j'allais ou non être emportée, je n’ai pu m’empêcher de poursuivre, et la suite de cette lecture m'a donné raison : quel bouquin !

En effet, j'ai petit à petit été entraînée dans cette aventure digne d'un bon thriller, puis j’ai finalement été séduite par ce roman qui est vraiment fourni en recherches sur l'histoire d'Aurillac et de son pape sulfureux Gerbert. On voit que Jean-Luc Marcastel a effectué un vrai travail de recherches en amont, pas seulement pour la forme, mais pour arriver comme il se doit à transformer la réalité en fiction. Il l'explique d'ailleurs très bien en toute fin de son roman, en donnant au lecteur les ouvrages utilisés lors de ses investigations. Ce travail est pour moi essentiel dans ce style, et c'est génial qu’un auteur nous livre cela avec une telle transparence. Il faut dire que M. Marcastel est un habitué des aventures historiques.

Si vous consultez sa bibliographie, vous le découvrirez bien assez vite. Avec le recul donc, j'aurais vraiment tendance à considérer Un pape pour l'Apocalypse comme l'héritage des œuvres de Dan Brown (si, si, je vous assure !), célèbres pour leurs aventures entourées de mythes, d'Histoire et d'ésotérisme. Le tout sur un fond réel et historique, avec une grosse recherche documentaire à 'appui. Mais tout de même saupoudrée de magie et de fiction.

J'ai vraiment aimé les personnages, attachants, traînant chacun leur vie tout au long de leurs péripéties… Avec tout ce que cela comporte de triste ou de comique. L'humour et le suspens qui se retrouvent également dans tout le livre sont rafraîchissants et évitent au lecteur l'ennui qui est souvent caractéristique des longues œuvres du genre.

Et, moi qui trouvais si long ce roman au départ, lorsqu'il se termine, on se dit qu’'on en reprendrait bien un autre dans la même veine, surtout vu la fin ouverte (no spoil !) qui nous coupe un peu l'herbe sous le pied !

D'ailleurs, j'ai fait une expérience : je vous parlais, en tout début de mon avis, du prologue, avec lequel je n'avais pas accroché. Mais ne vous découragez donc pas, chers lecteurs ! Il vous faudra en effet peut-être y revenir aussi une fois que tous les mystères de cette aventure auront été mis en lumière. C'est ce que 'ai fait, et le prologue me semble désormais tellement plus clair, et beaucoup moins ennuyeux.

La magie de cette œuvre réside également là : elle est capable de résoudre les mystères initiaux de sa propre histoire ! Alors, avant tout, si vous aimez Dan Brown et les auteurs d'œuvres similaires, je vous invite vivement à lire Un Pape pour l'Apocalypse. Vous ne devriez clairement pas être déçus !

Editeur : Pygmalion – Genre : Thriller - Date de parution : 11 octobre 2017 - Prix : 20,90€ - 537 pages.

f t g m