Copyright 2019 - Site by Misterdan

Ce qui ne tue pas écrit par Rachel Abbott

Née près de Manchester, Rachel Abbott a longtemps occupé un poste d'infographiste, avant de se lancer à la poursuite d'un vieux rêve, rénover de vieilles demeures en Italie, où elle vit désormais une partie de l'année. La parution d'Illusions fatales (2014), son premier roman autopublié, classé numéro un des ventes Amazon en Angleterre, a marqué le début d'une formidable success story. Après Une famille trop parfaite (2016) et La Disparue de Noël (2017), publiés dans la collection Le Cercle Belfond, l'auteure fait un retour en force sur la scène du thriller en 2019 avec Ce qui ne tue pas.

Cleo North sait qu’elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n'y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d'un très mauvais œil l'influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser "accidentellement" sans arrêt ? Une manière d’attirer encore davantage l'attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n'avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse… Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d'Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ? Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d'Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent. Pour l’agent Stephanie King commence l’enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière.

Ce qui ne tue pas balance entre le thriller psychologique et le suspense angoissant, ce qui rend la rédaction d'une chronique difficile. Il s'agit de vous dire que j'ai adoré sans dévoiler l'intrigue complètement. Bref, sans spoiler ! Ce roman pose beaucoup de questions. Je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait au départ : j'ai bien senti la menace planer sur les héros sans pour autant mettre correctement le doigt dessus. L'auteure alterne entre des moments de tension très forte et des moments plus centrés sur l'aspect psychologique.

Bref, bon courage !

Éditeur : Belfond - Collection : Belfond Noir - Date de parution : 07 mars 2019 - Traduit de l'Anglais (Grande-Bretagne) par Laureline Chaplain - 384 pages - Prix : 19,90 €.

f t g m