Copyright 2019 - Site by Misterdan

Une fille au manteau bleu écrit par Monica Hesse

« La jeune fille qui a disparu est juive. Il faut que tu la retrouves avant les nazis. »

Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne à vélo les rues de la ville afin de se procurer au marché noir des marchandises qu'on lui commande. Ses parents ignorent tout de ses activités clandestines. Un jour, l'une de ses clients lui fait une requête particulière. Il s'agit de retrouver une jeune fille qu'elle cachait chez elle et qui a disparu. Elle s'appelle Mirjam Roodvelt. Elle est juive.
Un écho vibrant au Journal d'Anne Frank.
Monica Hesse, journaliste au Washington Post, retrace de façon saisissante la vie, ordinaire et extraordinaire, des jeunes d'Amsterdam sous l'occupation.
Une perle d’émotions, de démonstrations de courage, de prises de position en cette période noire, voilà la trame de ce bouleversant roman.
C’est l’histoire de jeunes, très jeunes, trop jeunes adolescents qui sont prêts à risquer leur vie au profit d’autres, la peur au ventre mais mués par une mission, par un esprit de résistance face au manque, manque de nourriture mais aussi manque de liberté ! Ils ont face à eux des soldats allemands qui patrouillent et raflent à tout va …
Hanneke est au départ cette jeune fille qui aide sa famille dépassée en troquant au marché noir. Une de ses clientes va lui demander de l’aide, retrouver la jeune juive Mirjam avant qu’elle ne soit attrapée. Elle se lance après hésitation dans une quête plus que risquée en cette période. Elle y trouvera d’autres jeunes résistants, y découvrira secrets et trahisons bien lourds pour leurs épaules ! Hanneke se révèlera beaucoup plus forte qu’elle ne le pensait.
L’écriture est sans excès, ni mièvre, ni trash… juste !
Une histoire poignante, émouvante qui force le respect et qui fait appel à la mémoire du temps qui passe mais ne s’oublie pas …
Editeur : Gallimard Jeunesse –  Date de parution : 27 octobre 2016 – Prix 16€ - 352 pages.
f t g m