Copyright 2019 - Site by Misterdan

La conspiration - Tome 2 : La carte du destin écrit par Maggie Hall

Afficher l'image d'origine

Deux semaines.
C’est le temps qu’il a fallu pour que la vie d’Avery bascule du tout au tout. En l’espace de deux semaines, elle a découvert qu’elle était l’héritière d’une puissante société secrète connue sous le nom du Cercle et que sa mère était l’otage des ennemis du Cercle. Elle est aussi tombée amoureuse d’un garçon qu’elle n’a pas le droit d’aimer au moment même où elle apprenait qu’un autre garçon lui était destiné, à son coeur défendant.
À présent, Avery traverse les océans à bord d’un jet privé, à la chasse aux indices qui lui permettront de lever le voile sur la vraie nature du Cercle, condition sine qua non pour que sa mère et elle reprennent leur liberté avant qu’il ne soit trop tard. Les deux garçons sont à ses côtés : Jack, fiable, loyal et bien décidé à l’aider, quitte à négliger sa propre mission ; et Stellan qui, jour après jour, se rapproche d’elle, lui faisant remettre en question toutes ses certitudes.
Mais à l’issue d’une course contre la montre qui mène Avery des îles grecques au tapis rouge de Cannes, une découverte vient tout chambouler, menaçant les fondations mêmes du monde. Voilà Avery forcée d’affronter la vérité en face : les membres du Cercle sont à mille lieues d’être ce qu’ils prétendent.

Après un premier tome tout à fait addictif, voilà enfin le second tome de la trilogie La conspiration dont la lecture se fait très vite. Les pages se tournent avec avidité, on veut savoir quelle sera la suite des évènements pour Avery et toutes les personnes qui l’entourent. Propulsée bien malgré elle dans un monde dont elle ne sait pas grand-chose, Avery sera prête à tout pour protéger ceux qu’elle aime et devra pour ce faire élucider des secrets vieux de plus d’un siècle en parcourant le monde.

L’auteure nous replonge ici dans un univers complexe à la construction détaillée. On savoure chaque page appréciant la psyché des personnages et leurs évolutions au fil de notre lecture. On découvre une Avery plus affirmée, qui lutte pour son avenir et celui des siens. Le style de Maggie Hall est fluide et efficace, nous emportant avec elle jusqu’à la dernière page. Ça bouge tout le temps, on ne s'arrête pas une seconde et cette rapidité dans l’action et la narration ne nous laisse pas le temps de réfléchir aux quelques faiblesses de la trame ou du style, pas bien nombreuses au demeurant. On ne veut pas lâcher ce roman sans enfin avoir toutes les réponses qu’on attend depuis les premières pages du tome un.

En bref, un second tome tout aussi mouvementé et addictif que le premier, l’auteure ne nous laisse aucun répit. Le final nous donne envie de savoir comment tout ceci va pouvoir se terminer. Pas de date de parution pour le troisième et dernier tome de la trilogie pour le moment mais une chose est sûre, nous l’attendons avec beaucoup d’impatience !

Editions Robert laffont - Collection R’ - Date de parution : 17 mars 2016

f t g m