Copyright 2019 - Site by Misterdan

Le retour de la bête écrit par Jean-Luc Marcastel

Il l'a entendue. Il dit même qu'il l'a vue, avec ses yeux petits et méchants. Mais au village tout le monde sait que le père Gustave boit un peu trop. Alors son histoire à dormir debout, qui ravive le souvenir de la fameuse Bête du Gévaudan, ça ne me fait pas peur, enfin presque pas... Et puis j'ai un problème plus urgent à traiter : organiser l'évasion de mon meilleur ami Maurice, qui a été arrêté par des SS. Mais comment moi et ma bande de copains, qu'une simple bête imaginaire effraie, pourrions- nous mettre en déroute les soldats allemands ?

La collection Etincelles chez Gulf Stream propose des romans éclectiques et illustrés pour le jeune public, pour raviver l'étincelle à chaque lecture. Pour Le retour de la bête, Jean-Luc Marcastel met tout son talent pour intéresser, avec une touche de fantastique, les jeunes lecteurs à la deuxième guerre mondiale et au sort des juifs.

Dans un petit village isolé au coeur du Cantal, région chère à l'auteur, la guerre est quelque chose de lointain. D'abord faisant partie de la zone libre, puis trop éloigné des bourgs importants, le village n'en a entendu parler que par bribes, par des soldats revenus du front, par les on-dit au café. Pourtant les écoliers ont bien compris qu'il se passait quelque chose de grave puisque leur insttuteur a accueilli Maurice, un "neveu", un gamin de leur âge. Devenu ami avec Jacques, le narrateur, Maurice lui a confié qu'il s'appelle en réalité Moshe, qu'il a été exfiltré de Paris, qu'il est juif et que tout le reste de sa famille a été arrêté. Mais un jour pourtant les SS arrivent et tout bascule.
Et c'est aussi l'époque où le père Gustave, le poivrot local, prétend avoir vu la "bête"! Celle qui terrorise le Gévaudan depuis des lustres ! Où on aime se faire peur le soir au coin du feu en racontant les légendes qui attirent les gamins.
Entre ces deux bêtes, celle qui ressemble à un animal sorti d'avant la préhistoire, et celle qui symbolise les soldats SS, comment les enfants vont-ils pouvoir sauver leur ami Maurice ?

J'ai complètement adhéré à cette histoire, racontée à hauteur d'enfant, qui utilise le fantastique pour illustrer une période difficile auprès du jeune public. Avec un grand respect de son lectorat, Jean-Luc Marcastel éclaire d'une façon très intéressante les évènements qui se sont déroulés un peu partout en France à cette époque. C'est un moyen d'expliquer de façon claire et abordable la dureté de cette époque.
En fin d'ouvrage quelques pages donnet des informations complémentaires tant sur la bête du Gévaudan qui terrorisa la France dans les siècles passés, que sur la deuxième guerre mondiale, avec des explications. 
Le jeune public ne s'y est pas trompé, puisque Le retour de la bête est en sélection officielle pour le Prix des Incorruptibles CM2/6ème.

Éditeur : Gulfstream - Illustrations : Cécile et Lionel Marty - Date de parution : 13 septembre 2018 - 144 pages - Prix : 12,50 €

f t g m