Copyright 2019 - Site by Misterdan

L’Ultramonde - Tome 1 : Les trois pierres du Fâark écrit par Stéphane Tamaillon

Paris, 1863, les Dérailleurs, monstres polymorphes venus d'ailleurs, menacent dans l'ombre de faire basculer le monde. Pour sauver l'univers de la destruction, Mathilde et Louis doivent les empêcher de réunir les trois cristaux du Fâark et survivre dans l'Ultramonde où toutes les époques et tous les dangers cohabitent.

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, les bons auteurs français sont légions. Stéphane Tamaillon est de ceux-là. Ce livre, destiné à un jeune public possède toutes les qualités indispensables à une aventure digne de ce nom.

Le résumé est déjà alléchant : Des jumeaux, orphelins de père, dont la mère ne reprend pas vraiment pieds se retrouvent embarqués dans une guerre inter dimensionnelle contre des créatures métamorphes.

La fille (Mathilde) intelligente, cultivée, volontaire et qui s’est endurci (une vraie petite femme).

Le frère (Louis) un poil infantile, voir benêt, rêveur, mais avec un potentiel insoupçonné (probable !).

Le mentor (Nadar) qui est un roc en plus d’être un personnage public et accessoirement la star de Mathilde.

Des monstres visqueux semblant fait de ténèbres.

Et un méli-mélo temporel dans lequel on rencontre Napoléon Ier, Alexandre le grand et plein de dinosaures !!!

Et une dernière chose qui ouvre la porte à une infinité de possibilités : L’Ultramonde, cette dimension parallèle est en constante évolution. On y trouve tous les paysages, et plus encore. L’île change en permanence, s’agrandit et évolue. Cette fois-ci on y a rencontré deux des plus célèbres stratèges militaires de l’histoire, qui sait ce que l’on pourra y retrouver dans les prochains volumes !

Ça peut sembler archétypal mais ça fonctionne très bien ! La ligne de l’histoire est simple. Somme toute, c’est juste une résistance qui s’organise autour d’un noyau très restreint (très bon ça pour s’attacher aux personnages), avec un univers qui va devenir de plus ne plus vaste, et des méchants très méchants (un brin de manichéisme n’a jamais fait de mal !)

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, c’est frais, vite lu et ça ouvre pas mal de possibilités. C’est bien écrit et riche en rebondissement, l’équipe s’étoffe dès l’arrivée sur l’Ultramonde et le rythme soutenu ne laisse pas de place à l’ennui.

Un bon petit livre pour cet été.

Editeur : Seuil – Date de parution : 21 mai 2015 – 190 pages - Prix : 12,90€ 

f t g m