Copyright 2019 - Site by Misterdan

Les terres du Dahalar écrit par Sylvie Barret

 Les terres du Dalahar  Sylvie Barret
Fraîchement débarquée à l’université de Montréal pour fuir un passé douloureux, Éléonore voit ses nuits troublées par d’étranges visions. Une jeune femme disparue quelques mois plus tôt semble vouloir la contacter, mais dans quel but ?
Son frère, Mathias Gardner, pourrait peut-être l’éclairer si, en dehors de sa beauté, il n’était pas aussi taciturne ; à moins que Jonathan, le capitaine de l’équipe de hockey, ne soit plus au fait de cette histoire derrière son masque de séducteur ?
Le jour où elle met la main sur un mystérieux objet d’argent, Léo comprend que les forces en présence dépassent ce qu’elle a toujours connu. Pour déjouer le piège des apparences, elle devra user de toute sa perspicacité, mais surtout, écouter son cœur…

 

J’avais à cœur de lire ce roman et de découvrir cette auteure avec un autre style que celui avec lequel je l’ai découverte. En effet si vous cherchez un peu, vous découvrirez que Sylvie Barret peut aussi être lu avec le nom de plume d’Angela Behelle (dans le genre érotique). Je trouve qu’il est très agréable de voir un auteur sous un autre jour et ici un autre genre.
 
Cette romance plutôt axée jeunesse est une petite pépite qui nous emmène dans la belle province du Québec et qui ouvre un univers féérique très bien décrit.et palpitant.
 
On fait donc la connaissance de Léo, qui part faire ses études à Montréal et qui aussi fuit la France dans l’objectif de se reconstruire personnellement. Dès son arrivée, elle se débrouille avec l’aide de sa cousine Sandy pour vivre sur le campus et avoir un peu d’indépendance.
 
Elle se retrouve rapidement aux prises avec des rêves troublants, dans une contrée envoutante, un joueur de hockey dragueur invétéré, et une attirance intense pour le mystérieux Mathias.
 
Si vous ajoutez à tout cela le meurtre tragique et non résolu d’une étudiante vous aurez un savant mélange addictif pour cette romance paranormale.
 
Léo est un personnage qui ne m’a pas conquise complètement, elle accepte la situation et ce qu’elle est rapidement (un peu trop pour moi et mon côté rationnel) mais sans ce petit bémol, elle est volontaire, ficèle avec les siens et très en demande de trouver sa place dans le monde.
Mathias est le leader né, il est directif et sa rencontre avec Léo bouscule tous ses plans sans qu’il arrive à se ressaisir et s’éloigner de la jeune fille.
 
Cette aventure entre monde parallèle et notre monde est très agréable et donne à son lecteur un côté de doux-rêveur. On se prend d’affection pour ces personnages qui cherchent à faire justice mais aussi à protéger les leurs.
J’ai beaucoup aimé les descriptions des Terres du Dalahar à la fois similaires à notre monde et aussi différentes et magiques.
 
Les jeunes comme les grands enfants seront enchantés par ce roman, la plume de l’auteur est toujours un pur régal et on lit se roman avec aisance.
 
Pour moi une confirmation que l’auteur est pleine de talent mais aussi qu’elle est capable de changer de genre et de nous emmener avec brio.
J’ai Lu pour Elle – Crépuscule - Date de parution : 24 aout 2016 - Prix : 7.95 € - 448 pages - Acheter sur J'ai Lu Pour Elle.com
f t g m