Copyright 2019 - Site by Misterdan

Notice: Undefined offset: 317 in /homepages/39/d513966424/htdocs/clickandbuilds/Joomla/MyCMS2/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Trying to get property of non-object in /homepages/39/d513966424/htdocs/clickandbuilds/Joomla/MyCMS2/libraries/src/Access/Access.php on line 608

Notice: Undefined offset: 317 in /homepages/39/d513966424/htdocs/clickandbuilds/Joomla/MyCMS2/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Notice: Trying to get property of non-object in /homepages/39/d513966424/htdocs/clickandbuilds/Joomla/MyCMS2/libraries/src/Access/Access.php on line 613

Invisibilité écrit par Andréa Cremer et David Levithan


Stephen est un fantôme qui n'a jamais eu à mourir. Né invisible, en grande partie immatériel, il n'a jamais été vu par personne, pas même par sa propre mère. Et depuis le décès de cette dernière, l'adolescent vit seul. Aussi, lorsqu’Elizabeth emménage dans son immeuble, et qu'à sa grande surprise elle peut le voir, sa vie change du tout au tout. Car Stephen n'est pas un mutant ou une créature magique : il est maudit. Mais pour lever la malédiction, le jeune garçon devra à tout prix découvrir d'où elle provient et qui l'a proférée. Et chaque seconde compte, car depuis qu'il a rencontré Elizabeth, le maléfice se renforce, et Stephen pourrait bien se volatiliser à jamais.

Ce roman est pour moi divisé en trois parties :

Avant où il y a la romance normale (en occultant le fait que Stephen est invisible).

Puis ça devient intéressant quand on rencontre Millie, l’accent étant mis sur le surnaturel.

Et ensuite c’est la déchéance mais Stephen et Élizabeth continue de faire semblant. Quelque part c’est pathétique mais qui suis-je pour Juger ?

La couverture est sublime et me fait m’interroger encore plus. Elisabeth est la « grande » sœur de Laurie qui à priori à 13-14 ans. Mais son âge n’est pas indiqué clairement de même que celui de Stephen. Elle passe ses journées seule à la maison à ne rien faire. Là encore ça indique une notion d’un certain âge. La couverture donne l’impression qu’ils sont adultes. Le livre en lui-même qu’ils sont matures. En même temps dans leur situation quoi de plus normal ? Mais on ne dirait pas des ados.

Attention ça n’enlève rien à l’histoire, c’est juste que la perception n’est pas la même.

J’ai lu ce livre relativement vite même si ce n’est pas un coup de cœur à proprement parler. Je n’avais jamais lu d’Andréa Cremer n’étant attirée ni par le steampunk ni par les histoires de Loups (garous ou non) avant ni même de David Levithan mais j’avoue qu’on ne dirait pas que l’histoire a été écrite à quatre mains vu la fluidité.

La fin laisse potentiellement énormément de questions donc une ouverture pour un éventuel tome 2 même si la relation d’Élisabeth et Stephen n’a pas encore une fois pour moi) évoluée dans le bon sens. Ma partie préférée restant toute la partie avec la magie ce qui est bizarre vu qu’en général mon truc c’est la romance.

Éditeur : Michel Lafon – Date de parution : 11 juin 2015 - 432 pages - Prix : 10,99 € en kindle et 15,95€ en broché.

f t g m