Copyright 2019 - Site by Misterdan

Troglodytes et Sarcophages à Doué La Fontaine

Il y a 10 millions d’années, à l’ère tertiaire, l’ouest de la France était en grande partie recouvert par la mer et la faune et la flore étaient celles d’un climat subtropical. La région de Doué La Fontaine était une zone côtière avec de forts courants qui ont charrié beaucoup de sédiments (sable, débris de coquillages, fossiles) et les ont accumulé en véritables dunes sous-marines, qui se sont tranformées en roches sédimentaires appelées « faluns » quand la mer s’est retirée. Ces faluns composent aujourd’hui le sous-sol de la région sur une épaisseur de vingt à vingt-cinq mètres. Cette roche est friable, facile à creuser et à travailler, avec une grande porosité. Ce qui explique qu’elle a été beaucoup exploitée par les carriers.

Le site était occupé depuis bien longtemps, mais c’est il y a seulement 27 ans qu’un archéologue en a découvert le fabuleux potentiel. Dans la cour qu’utilisaient les habitants, Michel Cousin a remarqué des indices lui laissant supposer que le site a servi de carrière de pierres au XIIème siècle. Peu à peu il a dégagé un grand nombre de galeries, de cavités s’étendant sur près d’un hectare, et laissant entrevoir une coccupation bien antérieure.

En effet on trouve une première extraction au Haut Moyen-Age, aux Vème et VIème siècles, où une population très pauvre subsistait en taillant le falun pour réaliser des sarcophages de pierre dont la production totale avoisinerait les 25 000 unités, qu’il a ensuite fallu remonter des cavités à l’air libre, chacun pesant environ une tonne ! On retrouve la trace de ces sarcophages notamment à Angers.

Puis les galeries ont servi de souterrains-refuges lors des grandes invasions vikings et normandes du IXème siècle. Elles ont ensuite été aménagées en véritables lieux de vie au Moyen Age, avec chapelle, silos à céréales, caves-cathédrales, etc... Elles ont toujours été utilisées jusqu’au XIXème siècle où des ouvriers carriers ont continué à creuser ces caves cathédrales pour extraire le falun destiné cette fois à la construction de leurs maisons érigées au-dessus, alors que seule la population la plus pauvre continuait à vivre sous terre. Les carriers ont creusé ces galeries au lieu d’exploiter le falun à ciel ouvert car cela permettait de conserver la terre cultivable au-dessus.

La découverte de ces galeries troglodytes et de leur extraordinaire variété a débouché sur le classement de ce site unique en Europe aux Monuments Historiques. La visite permet de découvrir la façon dont l’homme, pendant plus de 1500 ans, a façonné la roche pour créer un univers exceptionnel.

J’ai beaucoup aimé cette visite très complète et très bien expliquée (visite guidée uniquement). C’est un site tout à fait exceptionnel que je recommande pour sa variété et son intérêt tant historique que géologique.

Photos du site

Troglodytes et Sarcophages : 1 rue de la Croix Mordret 49700 Doué en Anjou - Ouverture 2019 : visites guidées à 14h30, 15h30 et 16h30 du jeudi au lundi du 9 février au 10 mars, du 6 avril au 5 juillet, du 2 au 29 septembre et du vendredi au dimanche du 11 mars au 5 avril, du 30 septembre au 18 octobre - Visites libres de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h tous les jours du 6 juillet au 1er septembre - Visites guidées possibles en dehors des horaires habituels sur demande - Tarifs : Plein tarif 5,50 € - Tarif réduit (-18 ans, demandeurs d’emploi, personne handicapée) : 4,80 € - Tarif réduit enfant (de 6 à 12 ans) : 3,80 € - Gratuité : moins de 6 ans

 

f t g m