Copyright 2018 - Site by Misterdan

Bacchanales modernes ! Le nu, l'ivresse et la danse dans l'art français du XIXe siècle à la Galerie des Beaux Arts de Bordeaux

Tour à tour danseuse antique, nymphe cambrée ou ménade fatale, la bacchante ne cesse d’apparaître dans les créations des artistes du 19e siècle. L’exposition Bacchanales modernes ! permet de mettre à l’honneur la figure fascinante et polymorphe de la bacchante et de s’interroger plus généralement sur la représentation de la femme dans les arts du 19e siècle. De Pradier à Rodin, de Berlioz aux Ballets Russes, les artistes les plus divers travaillent ce motif qui fait de l’ivresse la compagne d’Éros et de Thanatos. La prêtresse mythique du cortège de Bacchus est régulièrement revisitée jusqu’à se transformer en muse sensuelle des temps modernes.

Cette exposition exceptionnelle, à la fois en raison de son sujet inédit et de son caractère pluridisciplinaire au croisement de tous les arts (beaux-arts, arts décoratifs, photographie, musique, danse...), est organisée en partenariat avec le Palais Fesch à Ajaccio où elle sera présentée à l’été 2016, après avoir été initialement prévue à l’automne 2015.
Forte du soutien du musée d'Orsay, elle se propose de réunir une sélection d'une centaine d'oeuvres - peintures, sculptures, arts graphiques - issues des plus prestigieuses collections publiques nationales (dont le musée du Louvre, le musée d'Orsay, le musée Rodin, le Petit Palais, la Bibliothèque nationale de France). Abordant toutes les techniques et faisant côtoyer des chefs-d’œuvre incontournables à des oeuvres plus inédites, elle souhaite renouveler le regard sur les arts du XIXe siècle en plongeant le visiteur dans l'univers visuel mais aussi musical de cette époque foisonnante.
En résonance avec l'héritage artistique et la culture vinicole de la capitale girondine, cette exposition se veut au cœur d'une synergie rassemblant, autour d'actions de médiation innovantes, l'ensemble des acteurs culturels de la Ville (musées, bibliothèques, opéra, théâtre, conservatoire de musique, école des Beaux-Art, etc.).
A l'occasion de l'exposition le musée des Beaux-Arts s'associe à l'université Bordeaux Montaigne pour organiser un colloque international qui interroge la présence du dionysiaque dans l'art du 19e siècle, sans distinction géographique. Ce colloque se tiendra à Bordeaux les 17 et 18 mars 2016.
Un catalogue scientifique ambitieux, faisant le point sur l’état de la recherche est édité à l’occasion de l’exposition. Chacune des œuvres de l’exposition est reproduite accompagnée d’une notice détaillée. Une dizaine d’articles consacrés aux différentes sections de l’exposition complète le catalogue. Une place importante est accordée à la musique, à la danse et aux premiers pas du cinématographe.

 

J’ai eu la chance de visiter cette exposition en avant-première, et c’est vraiment une très belle exposition, très complète et superbement mise en scène. La scénographie est l’oeuvre d’Hubert Le Gall, et j’ai beaucoup aimé les fresques recouvrant les murs, les tons chauds employés, l’harmonie des différentes salles. Répartie sur trois étages, l’exposition présente un grand nombre d’oeuvres (de chefs d’oeuvre !) très bien mis en valeur : des peintures, empruntées aux grands musées nationaux, de Théodore Géricault à Jean-Léon Gérôme, de Emile Lévy à André Lhote, de Auguste-Ernest Gendron à Félix Trutat; des sculptures, de James Pradier à Auguste Rodin, de Jean-Baptiste Carpeaux à Emile-Antoine Bourdelle; mais aussi des dessins, splendides, venus des Musées Rodin ou Bourdelle, entre autres. De salle en salle, de grands panneaux permettent aux visiteurs d’appréhender les Bacchanales.
Si vous passez par Bordeaux, n’hésitez pas à aller visiter cette exposition, et complétez votre visite par celle du Musée des Beaux-Arts.

Photos de l'exposition

Du 12 février au 23 mai 2016 - La Galerie du Musée des Beaux Arts - Place du Colonel Raynal 33 000 Bordeaux - Téléphone : 05 56 96 51 60 - Tarifs : 6,50 € et 3,50 € réduit (gratuité sous conditions et le 01 dimanche du mois sauf juillet et août) - Ouverture de 11h à 18h, sauf les mardis et jours fériés - Ce ticket donne accès aux collections permanentes du Musée des Beaux Arts.

Lien vers la présentation des collections permanentes du Musée des Beaux Arts.

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données