Copyright 2018 - Site by Misterdan

Le troisième Homme. Préhistoire de l’Altaï au Musée nationale de Préhistoire à Les Eyzies-de-Tayac

L'expansion de l'homme moderne en Europe Occidentale, associée à l'apparition du Paléolithique supérieur, est marquée par le développement d'une culture matérielle caractéristique. Elle se distingue progressivement de celle de la période précédente, le Paléolithique moyen, dont l'artisan était l'Homme de Néandertal. C’est notamment dans le domaine symbolique, à l’exclusion des pratiques funéraires, que la différence est la plus remarquable. Les manifestations symboliques ne sont pas absentes des comportements des Néandertaliens, mais elles sont limitées et n’ont en rien la complexité et la diversité dont témoignent les vestiges rapportés au Paléolithique supérieur. En Sibérie orientale, dans la vaste région de l’Altaï, les premières formes d’expression symbolique connues, à partir de - 40 000 ans, apparaissent à une période où trois lignées humaines coexistent : non seulement des Néandertaliens et des Hommes modernes, mais aussi les Denisoviens récemment mis en évidence au travers des données paléogénétiques. Le scénario du remplacement rapide d’une population humaine archaïque par les Hommes modernes, tel qu’il fut établi pour l’Europe, n’est pas ici opératoire. La coexistence d’au moins trois lignées humaines semble avoir été longue, menant à un certain nombre d’échanges génétiques comme en attestent les analyses paléogénomiques, mais probablement aussi culturels. Ainsi, la présence de pièces se rapportant à du débitage Levallois au sein d’industries lithiques caractéristiques, par d’autres aspects, du Paléolithique supérieur, suggère la perduration de façon de faire anciennes jusqu’à des périodes assez tardives.

Lire la suite...

Grand Trouble à la Halle Saint-Pierre à Paris

L'exposition Grand Trouble réunit à la Halle Saint Pierre les oeuvres d'une quarantaine d'artistes : dessins, peintures, sculptures, photographies, installations, vidéos se confrontent et s’assemblent pour parler de la vie, du monde, de notre quotidien. Le dialogue et l'amitié sont au coeur de cette exposition qui invite les visiteurs à expérimenter une autre manière de voir et de s’émouvoir. Un ensemble de projets qui évoqueront au plus près notre époque, nos angoisses, nos errances et nos rêves.

Halle Saint-Pierre : 2, rue Ronsard 75018 Paris - www.hallesaintpierre.org - Du 09 mai au 30 juillet 2017 - Ouvert tous les jours - En semaine de 11h à 18h, samedi de 11h à 19h, dimanche de 12h à 18h - Expositions temporaires : plein tarif : 9 € / tarif réduit : 7 €.

L'expo DragonLand à Paris Expo Porte de Versailles

Depuis les recoins les plus inaccessibles du monde, le Dragon guette mystérieusement. Venus de tous les pays et de toutes les époques, ils sont tous plus surprenants les uns que les autres. Blancs, bleus, verts, rouges, couleur d'or… Certains sont âgés de plus de 1000 ans. D'autres ont plusieurs têtes, peuvent voler comme des oiseaux ou nager comme des poissons et même marcher sur le ciel. 30 dragons animés grandeur nature prennent vie sous vos yeux.

Lire la suite...

Dinosaures, les géants du vignoble à Angoulême

Où peut-on encore trouver des dinosaures en France ?

Cette question posée aux paléontologues en l’année 2000 aurait eu immanquablement les réponses suivantes : en Provence, dans les Corbières, sur la côte normande ou dans le Jura. Personne n’aurait songé aux Charentes. L’annonce de la découverte en Charente d’un des plus grands dinosaures connus au monde attira l’attention du public et des milieux scientifiques, ces géants n’étant pourtant que la partie la plus spectaculaire d’un ensemble paléontologique unique en France qui va de l’île d’Oléron à Angeac-Charente en passant par Cherves de Cognac.

Lire la suite...

Trésors Princiers : Richesses de la Cour de Navarre au 17e siècle au Musée National du Château de Pau

Les collections des rois de Navarre sont célèbres dans l’historiographie pour leur richesse, dépassant même, selon certains, celles des rois de France. Marqué par la figure humaniste de Marguerite d'Angoulême, femme de lettres et amie des artistes, ce patrimoine exceptionnel s'est éparpillé au fil du temps et des alliances maritales.

Réunissant objets d'orfèvrerie, bijoux précieux et livres rares, l'exposition rend hommage à ce trésor dispersé grâce à des prêts exceptionnels du Musée du Louvre, du château d'Écouen ou du Musée du Prado. Elle fait revivre les grandes heures du château de Pau, dont la cour d'honneur et les jardins Renaissance viennent tout juste d'être restaurés.

Du 07 avril 2017 au 09 juillet 2017 - Musée national et domaine du château de Pau : 2 rue du Château 64000 Pau - Tous les jours (sauf le 01 mai) de 13h à 18h (de 10h à 12h pour les groupes ayant réservé) - Renseignements : 05 59 82 38 02 - Exposition seule : 4,50 €, Billet jumelé plein tarif : 9 €, tarif réduit : 7,50 €, groupe : 8 € - www.chateau-pau.fr.

Quand la sculpture devient créature : une exposition Li Hongbo à Angoulême

Li Hongbo est un artiste chinois, né en 1974 dans la province de Jilin. Multi diplômé, sa formation en art est très complète : beaux-arts, arts plastiques, art folklorique, arts expérimentaux, tout le passionne.
Il s’est passionné très tôt pour les arts ancestraux chinois, et notamment pour les réalisations en papier dont il s’est inspiré, comme les lanternes chinoises.

Lire la suite...

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données