Copyright 2017 - Site by Misterdan

Riz cantonais facile

Temps de préparation : 20 minutes Temps de cuisson : 30 minutes.

Ingrédients (pour 4 personnes).

200 g de riz

2 oeufs

2 gros oignons

2 cuillères à soupe d'huile

50 grammes de crevettes décortiquées

75 grammes de jambon

3 cuillères à soupe de petits pois

À noter que les crevettes et les oignons sont facultatifs.

Préparation de la recette.

Faire cuire le riz et le rincer à l'eau froide (j'ai une préférence pour le riz Thaï).

Couper le jambon en dés, émincer finement les oignons.

Mettre à chauffer 1 cuillère d'huile dans une poêle et faire revenir l'oignon avec les petits pois (3 minutes environ).

Verser le mélange dans un plat.

Faire une omelette et la couper en lanières.

Mettre à chauffer 1 cuillère d'huile et faire revenir 1 minute les crevettes.

Ajouter le riz, petits pois, oignons, jambon, omelette.

Saler et poivrer.

Faire chauffer 3 mn en remuant sans cesse.

Servir très chaud.

La déclaration d'amour de Christophe Michalak : Mon Koeur !

Voici le nouveau Fantastik créé par Christophe Michalak spécialement pour la Saint-Valentin. Une déclaration d'amour originale à personnaliser soi-même… Un croustillant chocolat lacté, surmonté d'une mousse légère à la noix de coco et d'un crémeux chocolat noir intense. Et pour écrire sa plus belle déclaration, il ne reste plus qu'à gonfler le ballon et prendre sa plume pour inscrire un mot doux... A commander ou réserver à partir du 2 février 2016 : le Fantastik Mon KŒur ( 35 €).

Recette des Orangettes

Des chocolats, des chocolats, .... et si on faisait des orangettes pour les fêtes ? C'est frais et acidulé, ça change agréablement.

Pour environ 350g d'orangettes, il faut :

- de 600g à 1 kg d'oranges non traitées pour obtenir 300g d'écorces (tout dépend de l’épaisseur des peaux ..)
- 3 cuillers à café de gros sel
- 400g de sucre cristallisé

Détachez soigneusement la peau des oranges en 4 gros quartiers. Mettez ces peaux à tremper dans 1 litre d'eau froide additionnée de 1 cuiller à café de gros sel pendant 24 heures.
Le lendemain, égouttez les peaux et découpez les quartiers en fines orangettes.
Faites chauffer 3 casseroles contenant chacune 2 litres d'eau. Dans la première casserole, mettez 2 cuillers à café de gros sel, plongez-y les écorces d'oranges et portez à ébullition pendant 1 minute.
Egouttez-les, puis replongez-les dans la deuxième casserole d'eau bouillante non salée pendant 5 minutes.
Egouttez-les à nouveau et plongez-les dans la troisième casserole d'eau bouillante non salée pendant 15 minutes.
Préparez un sirop au perlé avec 300g de sucre et 6 cl d'eau. Mettez à chauffer à feu moyen/vif. Dès que le sirop forme des perles brillantes qui éclatent à la surface vous pouvez y plonger les écorces d'oranges.
Laissez-les cuire à frémissement en remuant très régulièrement pendant 30 minutes. Ajoutez le sucre restant et éventuellement une cuiller à café d’eau, et faites réduire le plus lentement possible.
Attention : le sirop doit rester blanc et ne pas caraméliser.
Retirez les écorces du sirop, égouttez-les sur une grille .... et laissez sècher au moins 24 heures.

(recette adaptée de celle de Papilles et Pupilles)

Vous pouvez les déguster nature ou les enrober de chocolat. Personnellement je les mange nature, leur petit goût frais et acidulé change agréablement des chocolats en cette période de fêtes.

Avec la pulpe des oranges, vous pouvez faire une salade d’oranges : coupez les oranges en fines rondelles, rajoutez une cuiller à café d’eau de fleur d’oranger, quelques dattes coupées en morceaux, un peu de sucre et mettez au frais une heure ou deux avant de déguster.

Les foies gras Jean Larnaudie s'invitent sur les tables de fêtes 2015

Mets incontournable, le foie gras est la grande star des repas de fêtes ! Cette année, la Maison Jean Larnaudie, reconnue pour son savoir-faire artisanal, propose une gamme de foies gras IGP* mi-cuit en torchon. Trois recettes aux caractères différents pour plaire à tous les convives.

Située sur les hauteurs de Figeac en Quercy (Lot), la Maison Jean Larnaudie perpétue depuis plus de 60 ans un savoirfaire artisanal autour du foie gras. La Maison apporte une attention particulière à la qualité des matières premières. Fort de son succès, Jean Larnaudie a été médaillé 17 fois au Concours Général Agricole, depuis 2007.

Lire la suite...

Pâtes de coings maison

On continue dans les recettes de gourmandises pour les fêtes (et même en dehors), avec la préparation d'une confiserie : la pâte de coings maison.

Préparation : 10 mn – Cuisson : 50 mn – Séchage : au moins une semaine

Il vous faudra très peu d’ingrédients :
2,5 kg de coings
2 kg de sucre
1 bâton de vanille

Lavez les fruits, brossez-les pour enlever les poils. Retirez le cœur et les pépins et mettez-les dans un (ou plusieurs) sachet à thé – ça c’est l’opération délicate, avec le sachet à thé qui déchire facilement. Coupez les fruits en quartiers sans les peler.
Mettez 1,5 litre d’eau à bouillir. Quand l’eau est à ébullition mettez y les morceaux de coings, le sachet (avec pépins + trognons) et laissez mijoter jusqu’à ce que la préparation compote et que le fruit soit tendre (une petite demie-heure). C’est important de mettre les pépins et le coeur du coing car ce sont eux qui contienne la pectine qui va permettre à la pâte de fruits de « prendre » sa consistance.
Égouttez, enlevez le sachet et mixez finement le coing. Pesez, et rajoutez l’équivalent du poids de purée en sucre (environ 2 kg). Mettez ce mélange purée de coings et sucre dans une sauteuse, ajoutez une gousse de vanille fendue en deux et faites cuire à feu doux en remuant régulièrement jusqu’à ce que les bords de la préparation se décollent, se détachent facilement (attention ne trempez pas les doigts, c’est bouillant). La cuisson dure environ 15 à 20 minutes.
 Étalez la pâte sur une feuille de papier sulfurisé dans un ou plusieurs plateaux. Ne pas dépasser environ 2 centimètres d’épaisseur pour permettre un bon séchage.

Laissez sécher plusieurs jours, puis retourner les plaques de pâte de coing pour faciliter le séchage. Dés que c’est suffisamment sec, vous pouvez couper la pâte en bâtons, carrés, ou petits losanges. Vous pouvez les rouler dans du sucre cristallisé, ce qui évite aux morceaux de coller entre eux si le temps est humide.
C’est absolument délicieux à déguster en friandise, ou pour accompagner du fromage.

Merci à Anne, de Papilles et Pupilles, pour cette recette que je refais tous les ans, et qui a un franc succès.

Test - Le Miel du Domaine National de Chambord

En 2015, une quarantaine de ruches ont été implantées au milieu des parcelles de bruyères situées dans la partie est du domaine, loin du château et du public. L'emplacement est très favorable aux acacias et aux chênes, et dans une moindre mesure aux châtaigniers. Ce projet "miel de Chambord" a permis en 2015, pour sa première année, de récolter trois types de miel : le miel d’acacia, le miel de forêt récolté en juin et le miel de forêt récolté en août.

Lire la suite...

f t g m