Copyright 2017 - Site by Misterdan

Le Musée d'Aquitaine à Bordeaux

Le musée d'Aquitaine a ouvert ses portes au public le 9 janvier 1987, mais l'histoire de ce musée et de ses collections est bien plus ancienne !

Dans sa conception actuelle, le Musée d’Aquitaine a été officiellement créé en 1962 à l’initiative du muséologue Georges Henri Rivière qui avait été chargé de la réorganisation des musées d’histoire, d’archéologie et ed’thnologie après la guerre. Il avait proposé de mettre en place un réseau cohérent de musées à l’échelle nationale avec en particulier la création dans chaque capitale régionale d’un musée de synthèse qui retrace l’histoire de la région des origines à nos jours. Sa démarche était en rupture avec les anciens musées locaux qui présentaient souvent une histoire anecdotique et fragmentaire. Les nouveaux musées devaient à l’inverse s’appuyer sur la recherche scientifique et proposer une vision d’ensemble, cohérente, fondée sur des « programmes interdisciplinaires périodisés ». Le Musée d’Aquitaine est issu de ces conceptions, de même que le Musée de Normandie ou le Musée de Bretagne.
Dans les années 1970, il est décidé d’installer le Musée d’Aquitaine cours Pasteur, dans les anciens locaux de la faculté des sciences et des lettres de Bordeaux construite à la fin du XIXe siècle par Pierre-Charles Durand, architecte de la ville, sur l’emplacement du couvent des Feuillants où Michel de Montaigne fut enterré en 1592.
Les collections dispersées dans les nombreux petits musées de la ville, vont alors être regroupées et une ambitieuse politique d’acquisition va être menée en parallèle aux travaux de rénovation du bâtiment qui ont lieu de 1982 à 1986 et le nouveau musée ouvrira ses portes au public en 1987.

Par le caractère prestigieux des collections ainsi rassemblées, le Musée d’Aquitaine est devenu une référence patrimoniale en France. Par leur diversité qui va de l’archéologie ou de l’ethnologie régionale jusqu’aux civilisations extra-européennes, il est aussi un musée encyclopédique comme en témoigne la grande diversité de ses expositions temporaires.
En 2009, le musée a entrepris la rénovation de ses espaces permanents en commençant par le XVIIIe siècle. Ces nouvelles salles accordent une grande place aux échanges atlantiques, à la question de la traite des Noirs et de l’esclavage conformément au nouveau projet scientifique et culturel qui développe l’histoire des relations que Bordeaux a entretenues avec le reste du monde au fil du temps.
En 2014, ce sont les salles du XIXe siècle qui ont fait peau neuve. Le visiteur est conduit dans le Bordeaux du XIXe siècle et de l’entre-deux-guerres. A travers une nouvelle muséographie enrichie de vidéos et d’ambiances sonores, des centaines d’œuvres rappellent les relations de la ville avec les outremers.
Le musée se définit aujourd’hui à la fois comme un « musée de patrimoine » qui présente des collections d’un grand intérêt et comme un « musée de civilisation » qui interroge le passé pour répondre aux questions contemporaines. Il est à la fois un centre de référence pour la ville et la région sur le plan historique et culturel et un lieu d’ouverture au monde.

Il y a quelques semaines, à l’occasion d’expositions temporaires (l'Or des Akans - Football, à la limite du hors-jeu), j’ai eu l’occasion de visiter le magnifique Musée d’Aquitaine de Bordeaux. Situé en plein coeur de ville, à deux pas de la place Pey-Perland, et accessible avec un arrêt tram, c’est un incontournable de la capitale de la Nouvelle-Aquitaine. J’ai été frappée par la richesse des collections, et la très belle muséographie. S’étalant sur deux étages complets de l’ancienne faculté de Lettres, le Musée présente l’histoire de Bordeaux et de la région depuis l’Antiquité jusqu’au début du XXe siècle.

photos du musée

Musée d’Aquitaine: 20 Cours Pasteur 33000 Bordeaux - Collections permanentes : Tarif plein 4€ - Tarif réduit 2€ (groupes, étudiants, demandeurs d’emploi) – Gratuité pour moins de 18 ans, minimas sociaux, handicapés et accompagnants, etc ... Et pour tous le 1er dimanche du mois (sauf juillet et août) - Ouverture : tous les jours de 11h à 18h sauf les lundis et les jours fériés (ouvert 14 juillet et 15 août).

f t g m