Copyright 2017 - Site by Misterdan

Les éditions Lumen

éditions Lumen

 

Le 06 mars 2015, cela fera un an que les éditions Lumen ont investi vos libraires, que de chemin déjà parcouru pour une si jeune maison !

 

Cécile Pournin, anciennement traductrice, ressentait le besoin d'aller plus loin que simplement transmettre une histoire d’un point et une langue A à un point et une langue B (nous Français). Son système est très simple puisqu'elle fonctionne au coup de cœur… Et ça marche.

 

Choisissant de préférence des auteurs anglophones, des lectures jeunesse - délibérément - et les domaines de l’aventure, du thriller et bien entendu de l'imaginaire ! On pourrait considérer ces derniers comme des sous-genres mais pas elle qui lit entre autre pour se divertir et ces genres à part entière sont parmi les meilleurs exemples niveau divertissement. Le personnage principal d’une grande partie des ouvrages de l'éditeur est souvent une héroïne ce qui change un peu des classiques et ouvre d’autres perspectives.

 

En outre, le choix du nom "Lumen" est significatif puisqu’il s’agit de faire référence à la lumière (c'est l’une des façons de dire "lumière" en latin), mais quelle lumière ? Celle de l'espoir, dans l’idée que malgré toutes les épreuves que l’on peut vivre - et notamment les jeunes donc - il y a toujours de l’espoir. Sans pour autant tomber dans le moralisateur on évitera néanmoins les thèmes comme la scarification, le suicide, etc.

 

On nous a parlé du Secret de l’inventeur (lire l'article d'Alice), il s'agit d'une uchronie - genre assez récurrent chez Lumen tout comme les dystopies - c'est-à-dire un univers alternatif dans lequel l'Histoire a bifurqué à un moment T, par Andrea Cremer (Nightshade) anciennement prof d’histoire justement qui se met pour l’occasion au registre du steampunk (ex : Le Prestige de Christopher Priest qui fut adapté par la suite au cinéma par la famille Nolan ou encore plus récemment la série Penny Dreadful).

 

Ici le concept de base de cette trilogie est simple : un monde dans lequel la Grande Bretagne l'aurait emporté lors de la rébellion qui avait initialement donné naissance aux Etats-Unis tels qu'on les connait de nos jours ! J'ai d'ailleurs eu la chance d’expérimenter un nouvel outil de promotion pour cet ouvrage, le book trailer… Vidéo courte présentant le livre, pour le coup ce choix est plus que judicieux car visuellement cela présente des choses intéressantes avec le registre steampunk

 

Entre grottes souterraines, divinités gréco-romaines, cité flottante, des machines de transport sous la forme d’animaux et de la magie vaudou on se retrouve alors dans un univers composite, totalement inattendu mais très complexe où l'on observe la nouvelle révolution se mettre en marche. Ça promet !

f t g m