Copyright 2017 - Site by Misterdan

La dernière leçon écrit par Noëlle Chatelet

Quelques jours à peine avant que tu nous quittes, nous avons été toutes deux prises d'un fou rire à propos d'un détail tellement prosaïque concernant ta mort. /.../ Ce jour-là, donc, comme chaque fois que nous avons ri ensemble de quelque chose qui aurait dû nous faire pleurer, je t'ai dit, redevenant sérieuse :
- C'est inouï ce qui est en train de se passer, maman. Incroyable ce que tu me fais faire. Le chemin... Le chemin que tu me fais parcourir...
- Oui, c'est vrai, as-tu répondu, toute pensive.
- Il faut... Il faudrait le raconter ! Que d'autres que moi... je crois que... je voudrais l'écrire...
Tu as pris ton air de sage-femme. Celle qui sait le bon moment des choses en devenir.
- Tu penses que c'est important ? Que ce pourrait être utile ?

«Ce sera donc le 17 octobre. »
«C'est ainsi, par cette phrase, toute simple, ces six mots, tout simples, que tu nous l'as annoncée, ta mort»
C'est par ces mots, terribles, que commence le récit témoignage de Noëlle Chatelet.
D'un côté la mère, 92 ans, ancienne sage-femme, co-fondatrice de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Elle n'est pas malade, elle a toute sa tête, simplement elle est fatiguée, usée, et refuse l'arrivée de la dépendance qui se profile à l'horizon. Elle aime la vie, elle aime ses enfants et parce qu'elle aime la vie, elle ne veut pas d'une vie diminuée, du regard impuissant de ses enfants devant sa déchéance. Elle veut choisir de partir avant de ne plus en être physiquement capable.
De l'autre la fille, écrivaine, adorant sa mère, et refusant de la voir partir.
Entre ces deux femmes, va se jouer l'histoire d'un choix assumé par l'une et enfin compris par l'autre.
En quelques semaines c'est cette mère formidable, tout amour et douceur, mais aussi d'une force hors du commun, qui va accompagner sa fille, la porter, la préparer au deuil. Et la fille va accepter ce merveilleux cadeau.
Ce qui frappe dans ce récit, c'est que ce n'est jamais un récit de mort, mais un récit de vie. Plein de larmes, mais surtout de rires, de joie, d'amour.
J'ai été absolument subjuguée par ce livre, superbement bien écrit, d'une écriture simple, fluide, efficace.
«Qu'il faut l'aimer très fort, la vie, pour préférer la mort» sa Dernière Leçon ...
La dernière leçon a été couronné par le Prix Renaudot des Lycéens 2004.

Pascale Pouzadoux ne s'y est pas trompée, elle qui signe l'adaptation cinématographique de ce récit, et qui confie les deux rôles-titre à Marthe Villalonga et Sandrine Bonnaire.
En attendant la sortie du film, je vous invite à lire ce merveilleux récit qui ressort en librairie.

Noëlle Châtelet, née Noëlle Jospin le 16 octobre 1944 à Meudon, est une femme de lettres et universitaire française. Elle est la fille de Mireille Dandieu, cofondatrice de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité

Editeur : Le Cercle Points - Genre : récit témoignage - Date de parution : 01 octobre 2015 - 192 pages - Prix : 6,70 €.

f t g m