Copyright 2017 - Site by Misterdan

Les aventures d'Aliette Renoir - Tome 1 : La secte d'Abanddon écrit par Cécilia Correia

 Chronique coup de coeur  GIF de COEUR Animé En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.

Je venais justement de finir le premier tome de la série de Sophie Jomain, Les anges mordent aussi, donc j'étais en plein dans les histoires de vampires. Alors quand j'ai vu la sortie de ce livre, à la couverture juste superbe, et recommandé par Sophie Jomain elle-même, je n'ai pas hésité, et je savais déjà que j'allais passer un excellent moment.

"Aliette Renoir, c'est l'élégance à la française, de l'humour à toutes les pages, une friandise pétillante."

Cette citation en quatrième de couverture résume parfaitement mon ressenti sur cette lecture. Je me suis éclatée à chaque page. Aliette Renoir est une héroïne comme on n'en croise pas souvent, elle laisse un souvenir impérissable à tous ceux qu'elle rencontre, mais aussi à son lectorat. Peureuse, froussarde, mais aussi franche et vindicative, elle n'a absolument pas la langue dans sa poche et n'hésite pas à exprimer tout haut le fin fond de sa pensée. Quitte à ce que cela lui vaille quelques remontrances...

On découvre dès la première page qu'Aliette est une chasseuse de vampires. Ou du moins qu'elle appartient à une famille de chasseurs de vampires. Car pour elle, ce n'est pas trop son truc : elle frissonne au moindre bruit, sursaute constamment et à une peur bleue des rats (et autres bestioles). Mais qu'à cela ne tienne, elle est prête à tout pour prouver à son père et à son frère qu'elle aussi mérite ses  galons de chasseuse de vampire. Quitte à se jeter en toute imprudence dans les bras mêmes de ceux qu'elle déteste tant...

Je n'en dévoilerai pas plus, car bien qu'ayant lu la quatrième couverture, l'histoire qui arrive m'a totalement surprise, n'étant pas du tout ce à quoi je m'attendais. Un très joli coup de la part de l'auteure, très bien vu, et c'est donc avec une véritable curiosité que je me suis plongée dans les chapitres suivants...

On entre directement dans le vif du sujet, et on repère très vite la personnalité haute en couleurs d'Aliette. Cette dernière est rigolote, on rit parfois à ses dépends, et son côté froussard m'a parfois fait lever les yeux au ciel. Si je me suis relativement attachée à elle, il y a certains moment où elle m'a tout de même agacée. Notamment sur ses peurs, qui ressemblent pour la plupart du temps à de simples prétextes pour se jeter dans les bras du premier mâle venu (en l'occurrence le plus souvent, c'est ce pauvre Lawrence qui en fait les frais.). Elle a un vrai talent concernant la répartie également, mais en cherchant toujours à avoir le dernier mot, elle semble parfois en faire trop. Malgré tout, son humour m'a fait passer un agréable moment, et on oublie bien aisément ces quelques points.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, et surtout l'intrigue tout en filigrane du récit, qui est très prenante et qui nous maintient en haleine de la première à la dernière page. J'ai très vite senti qu'il y avait quelque chose de plus important que cette simple histoire de vampire, et à ce niveau je ne me suis pas trompée. J'ai adoré suivre Aliette dans sa recherche sur la vérité et sur elle-même, très bien amenée. Si j'en avais deviné certains points, la résolution finale m'a beaucoup surprise, n'ayant pas réussi à tout voir venir. De même, l'institution vampirique imaginée par Cécilia Correia m'a beaucoup plu. Sans révolutionner le genre elle y apporte tout de même sa touche personnelle, et le tout fonctionne très bien, indubitablement.

La pléiade de personnages secondaires m'a beaucoup intriguée également. Ils sont tous très marquants, et font la véritable force de ce roman. Je ne savais pas sur quel pied danser avec Sytry, sentant que ce dernier cachait volontairement des éléments essentiels. De même, le fan-service est parfaitement assuré avec Lawrence qui m'a faite craquer dès sa première apparition. Uphir, Astrate, Abaddon ou encore Roseline, tous ont une utilité, personne n'est de trop, et ce fut un plaisir de voir l'histoire évoluer et s'entremêler avec chacun de ces personnages.

Énorme coup de cœur également pour les courtes apparitions de Stanislas, l'entre-deux créé par Sophie Jomain dans sa série Felicity Atcock.J'ai adoré le clin d’œil sans que ce dernier pour autant ne dénote Les aventures d'Aliette Renoir. Un joli cadeau bonus !

Mon autre petit bémol à ce livre, en plus du caractère parfois "trop" d'Aliette, viendra de l'avalanche de surnoms que l'histoire comporte, notamment entre Aliette et Lawrence. Je n'ai pas tellement accroché à ces "andouille", "petite chipie" et autres "joli cœur" qui ne me paraissaient pas du tout naturels. Quitte à ce que parfois j'en ressente une véritable gêne au cours des dialogues. C'est vraiment le point qui ne m'a absolument pas convaincue, et sans cela le livre aurait été tout simplement parfait !

En définitive, je me suis amusée du début à la fin de ma lecture. Aliette est drôle, pétillante à souhait, et nous embarque dans ses aventures avec un réel délice. Je suis plus que convaincue, agréablement surprise même, et j'ai hâte de la retrouver dans ses prochaines histoires rocambolesques !

Éditions J'ai Lu - Collection Darklight - Date de parution : 11 février 2015 - Prix : 6.90 € - 384 pages - Acheter sur J'ai lu Pour Elle.com

f t g m