Copyright 2017 - Site by Misterdan

Felicity Atcock - Tome 1 : Les anges mordent aussi écrit par Sophie Jomain


Je n'ai vraiment pas de bol : il aura suffi d'une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s'enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

Voici un livre pour passer un agréable moment de frivolité. Il est bourré d'humour, léger et il se lit d'une traite.  C'est un roman qui ne se prend pas au sérieux et on peut dire que c'est un pari réussi car j'ai passé un très bon instant de détente.

Felicity est une jeune fille, pour ne pas dire une bonne poire, qui se laisse mener par le bout du nez et ne sait pas dire non. Un soir son amie Daphnée l'appelle pour qu'elle joue les taxis pour son rencard. Bien évidemment, Felicity accepte et elles vont se retrouver en boîte ou celle-ci va tenir la chandelle et noyer son ennui dans l'alcool. Elle va se réveiller dans une chambre d'hôtel, nue, avec pour seul souvenir sa rencontre avec un homme mystérieux et chaud bouillant, sans compter l'empreinte de la morsure qu'elle découvre sur elle... Elle qui avait décidé de ne jamais céder aux vampires... On peut dire que c'est raté ! De retour chez elle, elle est bien décidée à oublier son aventure d'un soir et à reprendre son train-train quotidien. Mais voilà, on dirait qu'ils se sont tous donnés le mot pour faire de sa vie un enfer. Des potes qui clapsent après qu'on leur ait sucé leur sang jusqu'à la moelle, des vampires qui s'enterrent dans son jardin, un inspecteur de police beau à tomber par terre mais qui ne passe pas cinq minutes sans lui faire du rentre-dedans alors mêm qu'il la soupçonne d'être reliée au meurtre. Bref, on peut dire que la vie de Felicity ne tourne plus rond et que c'est devenu un joyeux bordel qui ne semble pas près de s'arranger, au contraire...

J'ai beaucoup aimé ce roman, il est simple et drôle mais ça n'a pourtant pas été un coup de cœur. Pourquoi ? Eh bien, parce que j'ai trouvé que le personnage de Felicity manquait d'un brin de profondeur. Son caractère et son passé auraient gagné à être développés et étoffés. Je m'explique. L'héroïne est une jeune femme sarcastique qui peut se montrer têtue et grinçante dans ses réflexions (d'ailleurs ses réparties sont un réel plaisir) mais pour moi, ce constat est à l'opposé de ses actes plutôt contradictoires. C'est vrai qu'elle dit qu'elle est une bonne poire mais qu'elle fasse si souvent le contraire de ce qu'elle a envie ou qu'elle se laisse si facilement manipuler la rend quelque peu agaçante. A mon goût, c'est ce point faible qui a fait que ce roman n'est pas un coup de cœur.

Mais passons à ses qualités qui sont d'ailleurs nombreuses. Tout d'abord, l'intrigue est unique et originale. Sophie Jomain a ajouté sa touche personnelle à la race vampirique et a crée son propre mythe sur les anges et les démons. Et pour ceux-là, croyez-moi, on se damnerait volontiers ! Sexy et pas aussi gentils que ce que l'on pourrait croire, ils profitent des plaisirs de la chair sans aucune retenue, ni réserve. Et je n'ai qu'une chose à dire "Oh my god" !!! On se laisserait bien mordre par l'un d'eux puisque comme Sophie nous l'a dit les anges mordent aussi...

L'auteure a su mener son histoire à un rythme effréné. Pas un seul temps mort, les évènements s'enchaînent sans laisser le temps aux lecteurs de souffler. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Le petit défaut cité plus haut sur le manque de profondeur dont souffre le personnage principal et très vite oublié grâce à ce rythme soutenu. Le lecteur n'a pas d'autre choix, une fois le roman commencé, que de le terminer. Sophie Jomain amène son jeu d'une main de maître en abattant chacune de ses cartes au compte gouttes mais toujours à point nommé. Elle nous distille les infos de manière à capter notre attention tout au long de livre. Son style, quant à lui, est fluide et maîtrisé. On glisse sur les mots avec une aisance surprenante et les pages se tournent du coup très vite, le style de l'auteure est vraiment incomparable. J'adore !

Autre chose qui happe le lecteur : l'humour. Il est omniprésent dans le roman car ce livre se veut indubitablement Chick-lit. Les protagonistes sont très drôles, parfois même cassants, ils manient l'humour noir et lubrique avec brio. Je suis sûre que certaines réparties sont en route pour devenir cultes : "J’ai eu un geste de recul, tandis qu'elle s’était tendue aussi vite que quelqu’un qui serait tombé par inadvertance sur le mauvais côté d’un balai."

En lisant Les anges mordent aussi, on passe toutes les pages avec le sourire aux lèvres, sans aucune prise de tête avec un seul objectif : se faire du bien.

C'est le premier roman de l'auteure qui est destiné aux adultes et on peut dire que malgré quelques maladresses, elle a relevé le défi avec talent.

PS: Pour certaines scènes, munissez-vous de glaçons pour faire redescendre la température, cela n'a plus rien à voir avec Les étoiles de Noss Head. Sophie Jomain va vous surprendre !

J'ai lu - Date de parution 15 janvier 2014 - Prix : 6.90 €

f t g m