Copyright 2017 - Site by Misterdan

Tatsu le dragon de la pluie de Eric Wantiez et Mazan

Sur les rizières, il ne pleut plus.
Depuis des semaines, pas une goutte céleste ne désaltère les récoltes.
Reclus dans sa grotte suspendue aux cimes des montagnes lointaines, Tatsu rumine une colère noire. Lui, le dragon de la pluie, s’est encore disputé avec la déesse du soleil Ameratsu ; et si leur querelle ne s’achève, elle engendrera dans le Japon tout entier, famine et épidémie.
Suivant les conseils de son grand-père, inquiète pour la santé de son petit frère et l’avenir de son village, Meï — une fillette téméraire au cœur pur — décide d’aller dénicher le capricieux Tatsu pour qu’il cesse de bouder et fasse pleuvoir à nouveau. Mais, même si les dieux parsèment de bénédictions son périple, personne n’est jamais revenu vivant de la retraite de ce dragon têtu.

Depuis des semaines un petit village japonais subit une terrible sècheresse, comme il n’y en a pas eu depuis longtemps. Les habitants ont beau se rationner, la mort rôde, et les très jeunes enfants sont les premiers menacés. Shinju, le petit frère de Meï risque d’être une des premières victimes.
Mais pourquoi le sort s’acharne-t-il sur le village ? Le grand-père connait la réponse : Taitsu, le dragon de la pluie, s’est disputé avec Amaratsu, la déesse soleil, et il boude dans sa grotte en haut des montagnes, refusant de provoquer la pluie !
N’écoutant que son grand coeur, la petite fille décide d’aller voir Tatsu pour le supplier de sortir de sa grotte et de faire pleuvoir à nouveau. Malgré l’opposition de son père, Meï se lance sur le périlleux chemin qui l’amènera devant le dragon.
En chemin elle rencontrera un minuscule scorpion rouge à qui elle fera une promesse, et sera aidée par Inari, le dieu du riz incarné en renard, et Fujin et Raiden, les démons des vents. Mais une fois devant Tatsu, que peut une petite fille face à la colère d’un dragon ?

Le courage, le respect de la parole donnée, sont mis en exergue dans ce très joli conte raconté par Eric Wantiez qui nous plonge dans un Japon ancien où dieux et mortels se côtoient. Et les aquarelles de Mazan illustrent très bien ce conte, sans empiéter sur l’histoire.

En fin d’album, quelques pages donnent des explications sur le shintoïsme et présentent les différents dieux mythologiques du Japon.

Editeur : Scutella Editions – Scénario : Eric Wantiez – Aquarelles : Mazan – Date de parution : 21 janvier 2013 – 111 pages – Prix : 12 €.

f t g m