Copyright 2017 - Site by Misterdan

Peste Blanche écrit par John Lawton

John Lawton est directeur de programmes télévisés, scénariste, éditeur et auteur de sept thrillers dans la série mettant en scène l'inspecteur Troy. En 2008, il était l'un des rares écrivains anglais vivants à être nommé dans la liste du Daily Telegraph des "50 auteurs de polars à lire avant de mourir". Après Black-out (finaliste du prix SNCF du polar 2016) et Retour de flammes, Peste blanche est son troisième roman à paraître en France.

1963. L'Angleterre est un pays au bord de l'implosion et la vieille garde, choquée par le comportement d'une génération qui n’a pas connu la guerre, se prépare à se battre contre la Russie. Alors que Troy est en congé maladie, Scotland Yards attaque en justice l’une de ses connaissances, un médecin hédoniste, voyeuriste et amateur de jeunes femmes. Or deux d'entre elles ont couché avec un vieil agent du bureau des Affaires Etrangères, ainsi qu'avec un agent du KGB. Alors que le verdict approche, Troy est obligé de reprendre du service suite à un cas étrange de double suicide. Les histoires de coucherie ne sont que la partie émergée de l'iceberg : l'affaire recouvre à présent des accords et trahisons passés dans les arcanes du pouvoir. Troy devra parvenir à garder la tête haute dans un pays immergé dans la drogue et le scandale jusqu'au coup.

J'ai découvert ce roman par hasard ; et je dois dire que je n'ai pas été déçue. Outre la période qui fait partie de mes préférées de l'Histoire, les personnages et la plume de John Lawton ont su attiser ma curiosité. Ils sont véridiques et sans fioritures.

Une histoire dans le Londres post seconde guerre mondiale, les temps changent et cela ne plait pas aux Londoniens puritains, vielle garde. Un procès se profile, une histoire où se mélange drogue et scandales ; assaisonnée à la guerre froide entre la Russie et les Etats-Unis, cette histoire nous plonge dans une période connue dans une Angleterre qui a du mal à sortir la tête de l’eau.

L'auteur nous entraîne à la suite de Frederick Troy, Commandant à Scotland Yard dans une enquête captivante et un complot dont la complexité de la trame ne va faire que se développer à mon plus grand plaisir, l’intensité monte crescendo.

L'aventure est comme l'enquête du Commandant, captivante, addictive. Elle m'a propulsée dans une période que je connaissais mal, est avec elle j'ai pu m'y incrustée. Cette période, c'est l'année 1963, ère de changement certes, mais cette année-là ; le monde allait changé… John Lawton, un écrivain qui a sa place désormais dans ma liste d'auteurs thriller policier !!

Une plume fluide, un travail de recherches excellent sur la période. J'ai vraiment passer un temps de lecture addictif. La source de ce roman est le scandale Profumo  : l'auteur s'en est inspiré. Ainsi que d'autres sources moins flagrantes. En tout cas, j'ai adoré cette aventure que je relierai sans hésiter !!

Éditeur : 10/18 - Collection : Grands Detectives - Date de parution : 20 avril 2017 - 480 pages - Prix : 9,10 €.

f t g m