Copyright 2018 - Site by Misterdan

Meurtre en Écho écrit pas Anne Perry

« Les intrigues des enquêtes victoriennes d'Anne Perry sont des merveilles. » The New York Times

Le commandant Monk a déjà vu la mort. Trop souvent de près. Mais le meurtre de ce Hongrois, retrouvé dans un entrepôt du bord de la Tamise, s’avère aussi cruel qu’atypique. Doigts disloqués, lèvres découpées, cadavre transpercé d’une baïonnette, et entouré de 17 bougies éteintes dans le sang… Tout évoque un rituel glaçant qui place d’emblée ce crime loin des mobiles habituels. Tandis que sa femme Hester essaie d’aider un homme surgi de son passé qui se trouve mêlé à l’affaire, Monk tente de pénétrer la petite communauté hongroise londonienne, repliée sur elle-même. Et alors que le meurtre rituel se mue en une série de meurtres terrifiants, il va lui falloir combattre la défiance, l’hostilité et les menaces de ceux mêmes qu’il est censé protéger.

Fidèle d'Anne Perry depuis des années, je suis avec attention ses sorties litéraires avec beaucoup d'attention. Plus particulièrement les aventure du commandant de Monk. Cette histoire particulière vient rappeler les souvenirs de Crimée à sa épouse Hester. Bien entendu, ce roman policier est (comme ses prédécesseurs) passionnants du début à la fin par une écriture (et une traduction) fluide, légère, efficace. Les personnanges, toujours aussi attachants et bien construits gagnent d'un bouquin à l'autre en psychologie. J'ai appris à mieux les connaitre et je trouve un plaisir infini à les retrouver. Malgré mon habitude, ils parviennent toujours à me surprendre. D'ailleurs, dans Meutre en Écho, je ne m'attendais pas du tout à la chute finale. Anne Perry me surprendra toujours.

Éditeur : 10/18 - Collection : Grands Détectives - Date de parution : 17 août 2017 - 392 pages - Traduit de l'Anglais (Grande-Bretagne) par Florence Bertrand - Prix : 14,90 €

f t g m

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données