Copyright 2017 - Site by Misterdan

Mémoires d’elles écrit par T. Greenwood

Massachussetts, années 1960. Frankie et Eva élèvent leurs enfants dans la modeste zone résidentielle de Hollyville. Ces mères au foyer ont du mal à se contenter du petit bonheur sur mesure et des joies domestiques que la vie leur réserve. Malmenées par leurs maris, elles se soutiennent pour faire face à l'adversité, et l'amitié qui les unit ne tarde pas à se changer en amour. Mais comment vivre au grand jour une relation que la société condamne avec une telle virulence? Elles rêvent d'une évasion près du lac où elles se sont avoué leur amour, mais le destin les attend au tournant.

Ce livre relate une histoire absolument bouleversante, c’est comme un coup de poing en plein cœur. 

On est dans les années 60, où la place de la femme est au foyer à élever ses enfants et à satisfaire son mari. Billie s’est mariée par dépit et se retrouve avec un époux qui boit trop et qui la méprise car pour lui elle est « un poisson mort » c’est-à-dire qu’elle ne peut enfanter. Elle vit cela comme un déchirement même si ils ont fini par adopter. Un beau jour de nouveaux voisins débarquent, une famille similaire à la leur. Billie va faire la connaissance d’Eva et les deux femmes vont se lier d’amitié, puis d’amour. Un amour profond sincère qui brave la maladie et la séparation. Mais voilà ce genre de relation à l’époque est tabou et surtout considérée comme déviante. Les deux femmes vont s’aimer coûte que coûte mais la vie ne va pas leur faire de cadeaux. 

Le récit est plutôt lent et contemplatif,on s’immerge donc petit à petit dans cette ambiance d’un couple où l’amour n’est pas réciproque. Un couple comme il devait en exister des milliers en ce temps-là. Puis au fur et à mesure les relations se dégradent laissant place à la violence et à l’impuissance de ces femmes. Malgré tout on va voir naître un amour pur, sincère et d’une beauté éclatante. Ces deux femmes sont incroyables, elles vont braver les interdits et les tabous grâce à la force de leurs sentiments. 

Néanmoins le récit va être ponctué de passage révoltant et même si cela existe encore au 21ième siècle va nous sembler inacceptable aujourd’hui. En effet les femmes battues sont un sujet douloureux et malheureusement d’actualité, mais maintenant il existe des recours qu’à l’époque il n’y avait pas. Il y a aussi des passages dans l’histoire sur les fausses couches que les femmes devaient endurer seules chez elle. Ces moments de récit  sont des moments violents qui vont nous toucher au plus profond de nous-même. 

La plume de l’auteure est très belle même si parfois à mon avis elle est un peu trop descriptive ce qui casse le rythme. Le style est simple, parfois poétique et criant et sincérité. 

Le sujet abordé est délicat mais il est traité avec respect, douceur et surtout avec crédibilité. 

Mémoires d’elles est vraiment un roman que je ne pourrais pas qualifier de sublime à cause du sujet abordé mais lisez-le. Lisez-le et laisser vous porter par cette plume et cette histoire qui vous bouleversera !

Milady - Prix : 18.20 € - Date de parution : 21 novembre 2014 - 480 pages

f t g m