Copyright 2017 - Site by Misterdan

Quand la nuit devient jour écrit par Sophie Jomain

sophie jomain

On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.

La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée.

Il est rare que j’ai besoin de mettre des mots sur mon ressenti de lecture mais ce livre est de celui qui vous bouleverse l’âme !

Sophie Jomain signe ici un des plus beau livre que j’ai pu lire malgré le sujet délicat. Elle le traite avec brio et justesse ! Dès le prologue j’ai été submergée par l’émotion, j’ai eu la gorge nouée et les larmes ces traitresses coulaient contre mon grès.

J’ai tout de suite réussi à me mettre dans la peau de l’héroïne et à la comprendre. Pourtant sa décision de mettre fin à ses jours peut choquer. Mais l’auteure sait nous faire passer sa souffrance émotionnelle et physique de façon à ce que notre empathie s’exerce dès les premières lignes du récit.

Je me suis plusieurs fois dit au court de ma lecture que je ne pouvais pas qualifier ce texte de sublime vu le thème abordé. Mais on est tellement pris aux tripes, et la plume de Sophie Jomain est tellement belle qu’il n’y a que ce mot qui me vienne à l’esprit.

Je sais que lorsque vous avez lu la quatrième de couverture vous avez eu peur de souffrir en lisant Quand la nuit devient jour mais il faut surmonter votre crainte. C’est un livre dont il ne faut pas passer à côté. Des comme ça on en lit peu dans une vie et il serait dommage de passer à côté. Alors oui, vous allez être révolté, torturé mais c’est un roman qui fait réfléchir, Qui fait se poser les bonnes questions et où, malgré tout, on arrive à s’identifier dans certaines souffrances du personnage principal.

Voilà plusieurs heures que je l’ai terminé, et il me hante toujours, il a laissé une empreinte indélébile dans tout mon être. Je ne remercierai jamais assez l’auteure d’avoir pris un risque en écrivant ce roman. Il est unique et dérangeant mais d’une beauté incroyable ! Lisez le, ne passez pas à côté de tant d’émotions !

Éditeur : France Loisirs - Date de parution : avril 2017 - Prix : 12,80 €.

f t g m