Copyright 2017 - Site by Misterdan

Le dernier des débauchés Loretta Chase

Dans cette venelle sordide de Londres, la grande blonde aux yeux bleus toute de noir vêtue a tapé dans l’œil du duc d’Ainswood. Au sens propre : elle lui a flanqué son poing dans la figure ! Humilié, le duc rumine sa vengeance. Journaliste au style incisif, porte-parole des miséreux, Lydia Grenville est une femme d’une insolence rare. Et surtout, elle est magnifique. Quel plaisir il va prendre à la séduire ! Comme ce sera agréable de lui infliger une bonne leçon ! Il s’en réjouit d’avance… sans savoir que l’heure de sa propre reddition a sonné.

Au vu du titre de cette romance et de son auteure, je m’attendais à un feu d’artifices et pourquoi même à une fanfare digne d’un mardi gras a la Nouvelle Orléans. Mais malheureusement, je n’ai eu droit qu’à un pauvre trompettiste, une allumette à la mains. ! Vous l’avez compris, j’ai cette romance n’a pas été le coup de coeur. Tout d’abord, l’histoire a eu beaucoup de mal à décoller. Certes à un moment donné, la sauce a prise mais les début laborieux ne fait pas pencher la balance du bon côté. ! La romance est truffée de moments tant cocasses que sympathiques mais l’histoire est remplie de beaucoup de mots… pour rien en fait. Pourquoi tourner autour du pot alors que l’on a tout à gagner à aller droit au but? ! Loretta Chase nous a habitué a des débauchés plus… débauchés. Et même si j’aime rencontrer dans mes lectures une héroïne qui a du caractère un brin féministe, celle-ci est plutôt la caricature de la mégère opiniâtre.  !

Editeur : J’ai lu - Date de parution : 01 février 2017 - 342 pages - Prix : 3,95 €.

f t g m