Copyright 2018 - Site by Misterdan

Les introuvables - Tome 2 : Un bijou si précieux écrit par Mary Balogh

Sir Gerald Stapleton fréquente la respectable maison de Mlle Blythe où des demoiselles raffinées distraient une clientèle triée sur le volet. Pour lui qui refuse tout attachement, c'est la meilleure solution, car une maîtresse attitrée serait beaucoup trop envahissante. Les femmes sont trop exigeantes et manipulatrices. Toutefois il va faire une exception pour la douce Priscilla, si discrète et compréhensive qu'il finit par l'installer chez lui. Bien sûr, il n'est pas question de sentiments entre eux, même si leurs étreintes sont de plus en plus passionnées. Et, le jour où Prissy s'en va, Gerald réalise qu'elle a laissé un vide immense dans sa vie...

Ennui!!!

J’ai eu beaucoup, beaucoup mais vraiment beaucoup de mal avec cette romance!

D’une part, j’ai fait une sorte de blocage sur le nom de l’héros. GERALD. Pour moi, un Gerald c’est un papy d’une soixantaine d’année dyslexique et pourquoi pas bigleux sur les bords… Un nom qui n’inspire pas… La romance. D’autre part, Mary Balogh aurait dû suivre son instinct et ne pas publier ce roman. Il est d’un ennui mortel.

Prissy, une jeune lady se retrouve sans un sou après la mort prématurée de son père puis de son frère. Pour éviter de dormir sous les ponts, elle décide d’embrasser le plus vieux métier du monde sous la protection de son ancienne gouvernante qui dirige une maison close. C’est là qu’elle fait la connaissance de Gerald (pas le papy), un habitué de la maison.

J’ai détesté tous les aspects de cette romance. De la quasi-stupidité de Gerald au manque de caractère de Prissy en passant par les scènes d’amour assez révoltants. Ce n’est pas la première fois que je li une romance où il est question de prostitué ou de courtisane mais dans ce livre l’aspect « femme-objet » de la chose est mis en évidence et cela m’a laissé un goût pas très agréable en bouche.

L’auteure nous a prévenus dès le prologue que les personnages de ce tome sont des personnages secondaires d’un précèdent tome. Certes mais pourquoi leurs dédier un tome en entier s’ils y sont tout aussi secondaires? L’histoire est plate, sans intrigue.

Pour ces raisons, je ne la recommande pas.

Edition : J’ai lu - Date de parution : 04 octobre 2017 - Prix : 5,99€ - 312 pages

 </p

f t g m