Copyright 2018 - Site by Misterdan

Charlie écrit par Stephen King

Un homme et une femme font l’objet d’une expérience scientifique ultra-secrète du gouvernement américain sur les pouvoirs psychiques. Tout était prévu sauf que cet homme et cette femme auraient un an plus tard une fille : Charlie…

Très jeune, la petite Charlie manifeste un pouvoir étonnant : des objets prennent feu autour d’elle, surtout quand elle est en colère ou apeurée. Alors qu’elle a 8 ans, sa mère est assassinée et Charlie est enlevée par une puissante organisation gouvernementale appelé La Boîte.

Andrew, son père, réussit à la kidnapper et s’enfuit avec elle. Quand l’innocence et la beauté sont confrontées aux forces du mal…

Lorsque l’histoire commence, on fait la connaissance d’Andy, père un tantinet dépassé par le danger qui rôde, et Charlie, son adorable fillette. Enfin, adorable c’est selon. Car, en effet, si Andy est capable d’influencer à plus ou moins grande échelle son entourage, Charlie abrite en elle un pouvoir puissant et dévastateur : la pyrokinésie. Grâce à d’astucieux flashback, on comprend comment Andy rencontre Vicky. Comment l’expérience à laquelle ils vont participer lorsqu’ils sont étudiants va changer à jamais leur génétique mais surtout leur vie. Leur mariage et la naissance de leur fille, Charlie, grandement affectée par l’agent chimique qui a développé les pouvoirs psychiques de ses parents, sont surveillés de très près par l’agence gouvernementale à l’origine de la soi-disant drogue hallucinogène testée durant cette expérience : la Boite. Cependant, lorsque cette agence secrète comprend le potentiel de Charlie, ils n’ont plus qu’une seule idée en tête : capturer l’enfant pour la soumettre à diverses expérimentations. Les parents s’y refusent mais la Boite est prête à tout, même à les éliminer. S’en suit alors une cavale infernale d’un père tentant par tous les moyens à sa disposition de protéger son enfant bienaimé.

On est bien loin des récits d’épouvante du maitre du genre, alias Stephen King. Cependant, le roman est une jolie pépite qui se laisse dévorer sans retenue. Les personnages sont profonds et dépeints avec minutie, dans le grand style de M. King. Andy est un père aimant prêt à tout pour sa progéniture même s’il se sent parfois, voire souvent, dépassé par toute cette histoire. Et Charlie est une adorable fillette privé d’une véritable enfance à cause d’un don dévastateur qu’elle n’a pas demandé. L’auteur décrit d’ailleurs très clairement le combat intérieur que mène bravement l’enfant contre ce feu qui lui procure tant de plaisir lorsqu’elle le laisse sortir, mais qui la terrorise aussi affreusement. Les méchants ne sont pas en reste et si l’on s’interroge sur le Cap et le psy en charge du dossier, l’exécuteur de la Boite, Rainbird, est quant à lui complètement dérangé et absolument terrifiant. Comme dans tout bon roman de Stephen King, même les personnages secondaires sont consistants et c’est un plaisir de rencontrer une aussi belle palette de personnalités ayant chacun un rôle déterminant dans la trame principale.

Le récit est fluide et si bien construit qu’on ne se perd pas malgré les nombreux retours en arrière que l’auteur distille intelligemment au fil des pages. Dans la lignée de Carrie, Charlie est un livre génial et prenant qui pose les questions de la valeur d’un enfant, si tant est que l’on puisse la chiffrer, face aux désirs et ambitions des adultes autour. Bref, un superbe roman que j’ai vraiment beaucoup apprécié.

Editeur : Editions Retrouvées – Date de parution : 16 mars 2017 - Prix Broché : 14,50 € - 592 pages.

f t g m