Copyright 2018 - Site by Misterdan

Sous le soleil de cendres écrit par Claire et Robert Belmas

18e siècle. Après des années de guerres et de catastrophes climatiques qui ont décimé l'humanité, l'Instance, une société pacifique fondée sur des notions d'humanisme et d'écologie, a vu le jour. La criminalité n'y existe pas, aussi lorsque quatre éminents scientifiques sont assassinés en Haute-Occitanie, l'Instance mandate sa meilleure enquêtrice, Lyla Tran-Dinh. 
La jeune femme constate rapidement des tensions inhabituelles au sein de la communauté... Cela a-t-il un rapport avec l'apparition inexpliquée d'un Soleil de Cendres dans le ciel ? Lyla est loin de soupçonner les abîmes vertigineux qui vont s'ouvrir sous ses pieds... Elle n'a pas de pistes sérieuses. Sur qui peut-elle s'appuyer ? Sur Erad Guzlan, un ami de son père, sur Janet Estevan, son assistante ? En Haute-Occitanie, le cauchemar ne fait que commencer !

Dans ce monde post-apocalyptique, tout est beau, tout est parfait, et l’harmonie est la règle. Mais la belle machine va s’enrayer, et l’impensable se produire : plusieurs meurtres de scientifiques ont lieu dans la région située au pied des Pyrénées. Lyla, l’enquêtrice de l’Instance, est envoyée sur place. Mais la jeune femme se retrouve bien seule, et il lui est bien difficile de cerner les personnages qui l’entourent. Ce qui est certain c’est qu’elle devient celle à abattre ! Piégée par un ennemi invisible, elle se retrouve avec les bannis, ceux qui n’ont pas pu, pas su, s’intégrer dans ce monde idéal. Et la descente aux enfers ne fait que commencer !

L’histoire est intéressante, avec de l’action, et des personnages atypiques.
Le potentiel du roman est vraiment fort, avec un excellent postulat de départ. J’ai un peu moins accroché avec la fin que j’ai trouvée un peu bâclée. Elle aurait mérité pour ma part un développement plus important, le nouvel univers décrit et les multiples retournements de situation n’étant pas suffisamment exploités et expliqués.
Quant aux personnages, à commencer par l’héroïne principale, ils restent froids et ne donnent pas très envie de s’attacher à eux. C’est dommage car il y avait matière à les rendre plus humains.

Cela reste malgré tout un roman très agréable à lire.

Editeur : Scrinéo – Collection : Space Opéra - Date de Parution : 21 septembre 2017 – 320 pages - Prix : 21 €

f t g m